Les poteaux carrés en librairie

Pros | Publié le par Tibo | 13 commentaires
En 1976, le club de l’AS Saint-Étienne entrait dans la légende grâce à ses victoires en coupe d’Europe des clubs champions. Après des matches héroïques, les Verts s’ouvraient les portes de la finale, à Glasgow. Mais l’histoire voulait que leur exploit s’arrête là, après deux tirs repoussés par la barre transversale carrée entraînant la défaite face au Bayern Munich. Yves Jean revient sur ce parcours aussi incroyable qu’historique qui a transcendé la France entière, et livre un récit au cœur de l’épopée des Verts, à l’occasion de l’achat de ces fameux poteaux carrés par le club. 

Le livre : 
Le 12 mai 1976… C’était il y a quarante ans. Les Verts de Saint-Étienne disputaient la finale de la coupe d’Europe des clubs champions, à Glasgow, face au Bayern Munich. Trente mille supporters venus de toutes les régions de France avaient envahi des rues pavoisées aux couleurs de l’ASSE. 

Ce jour-là, la France entière et la ville de Glasgow elle-même avaient pris fait et cause pour les Verts ! Ce livre fait revivre cette journée historique pour le football français et les épisodes les plus marquants qui ont conduit à cette apothéose. Split, Kiev, Eindhoven, autant de matches historiques qui sont restés gravés dans la mémoire collective de tous les amateurs de football. Et bien sûr cette fameuse finale de Glasgow qui se déroba de façon si injuste aux Verts, après que deux tirs eurent été repoussés par une barre transversale infranchissable en raison de sa section carrée… 

Après trois décennies de turbulences, l’ASSE et son fidèle public retrouvent le parfum grisant des compétitions européennes. Renouant avec sa tradition d’innovation, le club inaugure au stade Geoffroy Guichard le premier musée de France consacré à l’histoire d’un club de football. Et, dans une salle dédiée à l’épopée européenne des Verts, les fameux poteaux carrés de Glasgow qui ont scellé le sort de l’ASSE, un jour de finale de coupe d’Europe des clubs champions !

L’auteur : 
Né à Montbrison, près de Saint-Étienne, Yves Jean est écrivain. Il est l’auteur notamment des livres Les victoires de Poulidor et Anquetil, le mal-aimé publiés chez Arthaud.

Extrait :
« Une rue montante, et le gigantesque mur d’enceinte du Hampden Park se découpe sur une ciel dont la luminosité commence à s’adoucir. Il est 18h30. Le silence s’est fait dans le bus des Verts. Joueurs, entraineur, président, encadrement, chacun est conscient qu’il a maintenant rendez-vous avec son destin. Mais peuvent ils pressentir en cet instant à quel point le club lui-même va jouer, et pour longtemps, son devenir en cette soirée du 12 mai 1976 ? »

10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
L'ASSE n'a toujours pas réglé la mire
chevron_left Article plus ancien
Tannane ne voulait que le Maroc
keyboard_arrow_down Commentaires (13) keyboard_arrow_down