Les exigences du clan Bamba sont démesurées

Pros | Publié le par Tibo | 145 commentaires
L'AS Saint-Etienne sombre dans la crise avec Jonathan Bamba et ses représentants. Les premiers à blâmer sont bien les représentants du joueur : son frère Aboubakar Traoré (35 ans), frère aîné de Bamba, Michaël N'Cho (28 ans) un cousin de la famille et enfin Samir Khiat, un agent calé sur le juridique précise l'Equipe.

Dans un premier temps, l'ASSE a proposé de passer le salaire de Jonathan Bamba de 18 000€ à 35 000€ brut mensuels. Une offre rejetée par le clan Bamba, qui espère beaucoup, beaucoup plus. L'ASSE serait ainsi disposée à monter 55 000€ brut mensuels, un salaire déjà plus conforme au statut du joueur (rappelons que Cheikh Mbengue touche 80K€ mensuellement)
Mais du côté de ses représentants, on souhaite tout autre chose. Un contrat progressif sur trois ans : 130 000€ la première année, 140 000€ la seconde et 150 000€ la dernière. Mais ce n'est pas tout, une prime fixe annuelle de 650 000€ est réclamée ainsi que des primes de classement de 135 000 à 300 000€. 

De quoi faire de Jonathan Bamba un des cinq joueurs les mieux payés du club ! 

Il ne faut pas s'attendre à voir le joueur déjuger son grand frère comme le confie Abdel Bouhazama, ancien entraîneur chez les jeunes à l'ASSE et qui connaît très bien l'attaquant : "Dans la plus pure tradition Africaine. Il veut réussir pour aider sa famille etil se montre très respectueux des grands frères". Un grand frère qui pourrait causer du tord à sa carrière, s'il ne remet pas les pieds sur terre... 
Article plus récent chevron_right
Garcia s'attend à des soucis en défense
chevron_left Article plus ancien
Théophile-Catherine risque gros
keyboard_arrow_down Commentaires (145) keyboard_arrow_down