Le VAR continue de faire parler

Pros | Publié le par Faustine Digonnet | 27 commentaires

Qu'il est loin le temps où de nombreux acteurs du monde du football réclamaient l'arrivée de la vidéo sur les terrains professionnels... Trois ans après son installation en Ligue 1, le VAR fait tout, sauf l'unanimité. 

Il faut dire que l'outil n'est pas toujours bien utilisé. Stéphane Moulin, Jean-Louis Leca, Rudi Garcia... Ces dernières semaines, les sorties visant clairement le système de "video assistant referee" se sont multipliées. Exacerbés par les enjeux sportifs en cette fin d'exercice, les propos "anti-VAR" ont aussi été justifiés par de drôles d'utilisations de l'assistance qui vise à réduire les injustices. En témoigne par exemple le penalty sifflé contre Étienne Green à Nîmes, une action totalement licite, que Thomas Léonard n'avait même pas pris la peine de revisionner malgré une erreur manifeste d'arbitrage. 


Interrogé par L'Equipe au sujet de cette VAR, Saïd Ennjimi, longtemps arbitre au plus haut niveau, a reconnu les failles de ce système : "Le VAR réinterpréte des choses déjà interprétées par l'arbitre. En toute logique, il y a moins d'erreurs mais les erreurs qui restent sont portées à leur paroxysme, il y a encore plus de pression sur l'arbitre et cela mécontente les acteurs." Jusqu'à un point de non retour ? En Angleterre, des consultations auprès des clubs ont d'ores et déjà démarré afin d'améliorer ce système d'aide à l'arbitrage que certains voudraient déjà voir disparaître.


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Puel veut prendre son temps avec Gourna
chevron_left Article plus ancien
Gourna fan de Debuchy, amoureux de l'ASSE
keyboard_arrow_down Commentaires (27) keyboard_arrow_down