Le jeu de l'ASSE raillé par les Cahiers du Football

Pros | Publié le par Tibo | 12 commentaires
Vous connaissez très probablement les cahiers du football, qui propose régulièrement de décerner des prix honorifiques et décalés. Le dernier en date, la Spirale du beau jeu et de l'audace et son opposé la Spirale de l'ennui et de la frilosité. C'est dans cette deuxième catégorie que l'on retrouve nos verts, en compagnie de Nantes (Omar Da Fonseca aime ça), du LOSC ainsi que de Rennes. 
Retrouvez ci-dessous les explications...

L'AS Saint-Étienne de Christophe Galtier
Cinquième meilleure attaque de Ligue 1 et pourtant... La présence de l’ASSE tient plus du jugement esthétique qu’objectif: on prend rarement son pied en regardant les Verts pratiquer leur football. Que ce soit lorsqu’ils envoient de longs ballons vers Mevlüt Erding ou se révèlent incapables de prendre le jeu à leur compte malgré une supériorité numérique face à Lyon, les hommes de Christophe Galtier s’expriment de manière très sommaire sur le terrain. Peut-être parce que, comme l’estime Max-Alain Gradel, ils ne retiennent pas assez souvent leurs meilleurs éléments. Rassurons-nous, pour pallier au manque de créativité de leur effectif, les dirigeants stéphanois ont recruté Vincent Pajot. Ouf.
 
Atout : Metz a tenté plus de tirs par match cette saison.
Faiblesse : Jonathan Brison a marqué.

Vous pouvez voter en cliquant-ici, on fait quand même mieux que Nantes et Lille quand même ! 
Article plus récent chevron_right
EDF : Une chance pour Ruffier ?
chevron_left Article plus ancien
Caïazzo pas au courant pour Gourcuff
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down