Le Graët : "Terminer le 30 juin paraît impossible"

Pros | Publié le par Tibo | 12 commentaires

Il semble déjà acté du côté des clubs et du Président de la FFF que la saison ne se terminera pas fin juin. Des solutions sont donc à l'étude pour repousser les contrats des joueurs arrivant à échéance le 30 juin. L'heure est encore à la réflexion comme l'a confié Noël le Graët au Télégramme

"Ce matin, au Bureau de la LFP, il y avait la plupart des (clubs) professionnels qui n’ont pas toujours la même opinion. Mais finalement, on arrive à trouver un chemin commun. Ils ont envie de jouer le plus vite possible mais ils sont très compréhensifs, ils savent bien qu’on ne peut pas démarrer un championnat sans autorisation. Ensuite, il y a la question des huis clos pour eux. Démarrer une compétition sans spectateur, ce n’est pas le but du jeu. Aujourd’hui, il faut être extrêmement prudent. J’ai demandé à tout le monde une réflexion de 15 jours encore, de bien regarder ce qu’il se passe, d’attendre les réunions avec les ministères. On ne peut pas prendre une décision aujourd’hui du type : « On va démarrer à telle date, on va terminer fin juillet ». Il y a des souhaits bien évidemment, mais rien de concret, aujourd’hui ce ne serait pas raisonnable.

Il y a des hypothèses de reprise : 15 mai pour certains, 1er ou 15 juin pour d’autres. Pour d’autres encore, on n’ira pas au bout. Il faut faire attention à ce que l’on dit et écouter l’État. L’objectif c’est de reprendre le plus vite, mais sans risque de santé pour nos spectateurs et nos joueurs.
La Fifa, l’UEFA et nous-mêmes sommes en phase pour reculer s’il le faut les contrats des joueurs. Je crois que Philippe Piat, le représentant des joueurs, n’y est pas opposé. La solidarité dans le foot existe, même s’il y aura peut-être deux ou trois exceptions. En tout cas, on se rend compte qu’aujourd’hui, terminer le 30 juin paraît impossible."

chevron_left Article plus ancien
L1 : Vers une baisse des salaires
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down