Le football français au bord de l'implosion

Finances | Publié le par Tibo | 82 commentaires

Selon les révélations du Canard Enchaîné, Médiapro a négocié en douce le 29 septembre la mise en œuvre d'une procédure de médiation avec le tribunal de commerce de Nanterre.

Cette action vise à geler la dette de 172 millions d'euros du groupe envers la LFP (NDLR : Cela correspond à la traite à payer). Le média révèle que Vincent Labrune, nouveau président de la LFP, placé devant le fait accompli, a fini par signer un papier dans lequel il accepte la procédure.

La suite ? Un médiateur vient d'être nommé pour une durée de trois mois, renouvelable plusieurs fois. Il aura pour objectif de proposer des solutions afin de concilier les deux parties. La Ligue ne devrait donc pas recevoir les 172 millions d'euros attendus au moins jusqu'au printemps. Pour compenser cette perte qui pourrait mettre à mal de nombreux clubs professionnels, la LFP cherche à emprunter cette somme rapidement.


Cette solution reste une rustine, sur une roue dans un très mauvais état, dont le modèle économique repose sur l'obtention de 3.5 millions d'abonnés dans un délai maximum de trois à quatre ans. A ce jour, Médiapro totalise 278 000 abonnés, et la situation actuelle ne va pas pousser les amateurs de football à prendre un abonnement... Bien au contraire. Médiapro s'est tiré une balle dans le pied après seulement quelques semaines d'existence. On se demande désormais comment le football français va pouvoir se relever sans casse...  Selon l'Equipe, les clubs les plus modestes sont les plus en danger, car les droits TV prennent une part bien plus importante dans leurs revenus. 


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
"Fin de saison" pour Maçon annonce l'ASSE
chevron_left Article plus ancien
La Guinée de Sow renonce à jouer
keyboard_arrow_down Commentaires (82) keyboard_arrow_down