Le Directeur sportif de Brest demande des explications à l'arbitre

Pros  #SB29ASSE   | Publié le par Tibo | 23 commentaires

Grégory Lorenzi, le Directeur sportif du Stade Brestois 29 n'a toujours pas digéré le penalty accordé à Saint-Etienne, transformé par Denis Bouanga. Sur le site officiel de son club, il a publié un communiqué pour demander des explications à l'arbitre de la rencontre. 

"Le foot n’est pas un sport compliqué, les règles qui le régissent ont tendance à le devenir. En l’espace d’une semaine, nous avons ainsi vécu tout et son contraire, deux situations identiques, deux justifications du corps arbitral différentes s’appuyant sur le même article de règlement et une conclusion qui s’impose : le Stade Brestois est à chaque fois pénalisé. À Rennes, lors de la 24e journée, notre équipe subit deux mains rennaises dans sa surface, aucune ne donne lieu à une sanction et nous nous plions à ça. Quelques jours plus tard, notre défenseur Brendan Chardonnet tacle dans la surface et voit le ballon percuter sa cuisse puis sa main. Après un coup de sifflet et trois minutes de VAR (!), le penalty est bien validé pour les mêmes raisons qui avaient servi à justifier un « non-lieu » à Rennes. Quand je vais demander calmement des explications à l’arbitre principal Monsieur Wattellier après notre victoire contre Saint-Étienne, mettant en avant la différence d’interprétation d’une semaine sur l’autre, il me répond avec aplomb : « Je ne peux pas en parler, je n’étais pas à Rennes ». Il n’avait pas tort sur ce dernier point. Mais après vérification, il était bien désigné comme arbitre vidéo sur cette rencontre et s’était montré plutôt discret pour aider Monsieur Buquet qui sifflait au Roazhon Park. Nous ne voulons pas y voir de la mauvaise foi mais aidez-nous un peu pour ça."

Article plus récent chevron_right
Mercato : Balbir tacle Wantier
chevron_left Article plus ancien
Herbin : "Je ne peux pas expliquer un tel écart"
keyboard_arrow_down Commentaires (23) keyboard_arrow_down