Le Conseil de Surveillance se congratule

Pros | Publié le par Tibo | 48 commentaires
Hier se tenait un conseil de surveillance qui a approuvé la gestion du club. Sur le site officiel de l'ASSE, on peut lire un compte-rendu qui sonne comme une auto-congratulation. 

Dans un premier temps, la bonne gestion financière des dirigeants est louée : "Le Conseil de Surveillance tient à féliciter la direction du club pour la qualité de sa gestion. Tout en consacrant tous les moyens du club au secteur sportif, l’ASSE reste à l’équilibre financier pour la septième année consécutive et ne connaît pas les lourdes pertes que subissent certains de ses concurrents français. Sur la saison 2016-2017, l’ASSE sera encore à l’équilibre sans avoir besoin de vendre de joueurs contrairement à la grande majorité des clubs français."
On ne peut qu'aller dans le sens de cette analyse, même si aujourd'hui, la croissance financière future du club semble incertaine. 

Le club se félicite ensuite de ses résultats Européens. Là encore, même si la passion nous pousse à vouloir toujours plus, l'ASSE se montre particulièrement performante au vu de ses moyens financiers :
"Pour la troisième année consécutive, l’ASSE a joué la phase de groupes de l’UEFA Europa League, une performance qu’aucun autre club français n’a réussie depuis l’instauration de la nouvelle formule de cette compétition européenne en 2004-2005. L’ASSE est ainsi le quatrième club français a l’indice UEFA derrière le PSG, l’AS Monaco et l’OL tout en s’appuyant sur le septième budget de Ligue 1, derrière le PSG, l’OL, l’AS Monaco, l’OM, le LOSC et Bordeaux, selon la Ligue de Football Professionnel (LFP)."

On peut en revanche regretter que les ambitions clairement affichées en début de saison, mais aussi tout au long de la saison, à savoir une nouvelle qualification Européenne, se transforme en un simple vœu, arguant que la concurrence se renforce :
"Le Conseil de Surveillance formule le vœu d’une cinquième qualification européenne consécutive qui sera très difficile à obtenir compte tenu des moyens financiers dont disposent nos concurrents. L’objectif initial était de qualifier l’ASSE pour une Coupe d’Europe trois fois en cinq saisons. Cet objectif a été largement dépassé mais nous devons croire à l’exploit. Il faudra que l’ASSE produise huit matchs du niveau du derby remporté au stade Geoffroy-Guichard  ou de la victoire obtenue à Anderlecht en UEFA Europa League pour y parvenir."

Enfin, sans donner plus de précisions sur les détails des nouvelles orientations du club. L'ASSE annonce la validation de l'ensemble des projets futurs et évoque le rachat du stade Geoffroy-Guichard, véritable pierre angulaire du projet devant amener le club du Forez toujours plus haut :
"Le Conseil de Surveillance de l’ASSE a approuvé à l’unanimité le plan de développement du club pour la période 2017-2020 présenté par le Directoire et tous les projets afférents (formation, recrutement, stade, investisseur et marketing).

Concernant plus précisément le projet de rachat du stade Geoffroy-Guichard, le Conseil de Surveillance rappelle que la principale volonté de l'ASSE est de ne pas subir un préjudice par rapport aux  clubs de Ligue 1 concurrents. En effet,  le stade ne remplit pas les cahiers des charges définis par la LFP et l'UEFA (pelouse, accueil du public, vidéoprotection...)."
Article plus récent chevron_right
L'UEFA ouvre une procédure disciplinaire contre l'ASSE
chevron_left Article plus ancien
Dernière séance de la semaine
keyboard_arrow_down Commentaires (48) keyboard_arrow_down