Larqué en remet une couche sur Caïazzo !

Anciens Verts | Publié le par Mathéo D | 49 commentaires

Jean-Michel Larqué, invité de l'émission "l'avant-match" de La Rep des Pyrénées est revenu sur le prochain match qui oppose l'AS Saint-Étienne le club de sa vie, à Pau, le club de son enfance.  

Joueur emblématique de l'AS Saint-Étienne, Jean-Michel Larqué aura le coeur partagé ce lundi lors du déplacement des Verts à Pau, le club où il a été formé. Hors de question pour lui de rater ce match comme il l'indique lors de l'émission "l'avant-match" diffusé par le journal La République des Pyrénées. "J'ai sollicité la direction de Pau pour avoir un billet. (...) Je n'ai plus trop de contacts avec la direction de l'ASSE donc c'est le Pau FC qui m'invitera avec mon épouse. Je pense que je serai là et je tiens à y être. Pau et Saint-Étienne sont mes deux piliers du football (...) Ce sont ma jambe droite et ma jambe gauche qui m'ont permis de progresser et d'avancer je l'espère dans le football."

Premier surpris de la relégation de l'ASSE, l'ancien joueur de l'épopée glorieuse de 1976 donne son explication : "Ce sont les choses du football, quand on se moque du football, il vous le rappelle. L'ASSE a été un peu à l'abandon ces dernières années. Si j'avais un co-président qui était mon ami et qui avait les mains dans le cambouis, il se trouve qu'il y en a un autre qui était les deux pieds sur le frein et qui depuis trois ans maintenant n'a pas mis les pieds à l'AS Saint-Étienne. C'est un club qui n'est pas dirigé, c'est un club à l'abandon qui en subit les conséquences.


Je ne crois pas que cette descente peut être prise d'un point de vue positif. Aujourd'hui, le club n'a pas résolu ses problèmes. (...) Je pense qu'il y a un pacte qui empêche une vente d'une partie des actions. Le dernier texto que j'ai reçu de Roland Romeyer me dit : "je suis fatigué, je suis au bout et j'aimerai trouver un successeur." Un successeur pour ses parts or aujourd'hui il n'a plus d'actions au club et ses parts sont de 25% comparé aux 50 de Caïazzo. Donc vous voyez, rien n'est réglé et ces problèmes-là ont pourri les dernières années à l'AS Saint-Étienne au point d'avoir une répercussion sur le terrain et de voir aujourd'hui les Verts en Ligue 2."


Article plus récent chevron_right
Aouchiche fait ses adieux Ă  l'ASSE
keyboard_arrow_down Commentaires (49) keyboard_arrow_down