Landrin marqué par Feindouno

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 39 commentaires
Christophe Landrin est revenu sur sa carrière de footballeur professionnel dans les colonnes de l'Equipe. L'ancien milieu de terrain des Verts, comme beaucoup avant lui, évoque Pascal Feindouno lorsqu'on lui demande le joueur le plus fort avec qui il a évolué : 

"Pascal Feindouno. Un magicien, un génie presque, et un régal de jouer avec lui à Saint-Étienne (2006-2008). Il avait une approche du football opposée de la mienne, cartésienne, qui interpelle, remet des choses en question et justifie l'individualisation. Il existait des règles pour tout le monde, et lui à côté. Je dis ça avec admiration. Parce que c'était un joueur moteur, qui t'amenait à tenter des choses."

Il balance également une anecdote avec le Zidane black, avant un match capital : "La veille de notre dernier match de la saison avec Saint-Étienne, Feindouno sort un saucisson, son couteau et du citron de son sac de randonneur, dans le car. Il me lance : "J'aime en manger en prenant l'apéro." Je l'ai suivi dans sa chambre avec un autre joueur, dont je tairai le nom car il joue encore, et on s'est mis une cuite. Le lendemain, on était tous les trois titulaires et Pascal a mis le dernier but face à Monaco (4-0, le 17 mai 2008). Le plus dingue, c'est qu'il fallait un concours de circonstances phénoménal pour finir européens. Et on l'a été ! (L'ASSE a retrouvé la Coupe de l'UEFA pour la première fois depuis 26 ans en terminant 5e devant Rennes, à la différence de buts)."
Article plus récent chevron_right
U19 : La France de Bernard termine troisième
chevron_left Article plus ancien
Nordin : "Le public était extraordinaire"
keyboard_arrow_down Commentaires (39) keyboard_arrow_down