Lacroix : "L'après-Galtier a été compliqué pour moi"

Anciens Verts | Publié le par Jules | 19 commentaires

Libre de tout contrat depuis son départ de Saint-Étienne cet été, Léo Lacroix n'aura jamais réussi à s'imposer chez les Verts. Dans un entretien accordé à Foot Mercato, le défenseur suisse a évoqué son passage à l'ASSE et les difficultés qu'il a pu rencontrer au club.

"L'année où Galtier est parti, il y a eu un changement total. L'après-Galtier a été compliqué lors des premiers mois. Quand Gasset est arrivé, il a été nommé à un moment entraîneur principal et des choses se sont mises en place. À partir du mois de janvier, il a fait venir des joueurs d'expérience, Saint-Étienne a acheté Subotic et je suis parti en prêt à Bâle, qui n'a pas levé mon option d'achat.


Je suis rentré à Saint-Étienne et au mois d'août, il y a eu des contacts avec des clubs turcs et ce challenge d'Hambourg, un grand club allemand qui évoluait pour la toute première fois en seconde division. Après l'entraîneur a été licencié comme le directeur sportif. Ils ont voulu reconstruire tout donc voilà j'ai dû repartir à Saint-Étienne.


J'avais été averti par le président. Pour eux c'était clair, il fallait que je trouve une solution. Je n'allais pas intégrer la préparation avec le groupe professionnel et j'allais me retrouver en réserve. J'ai fait ma préparation. Il y a des contacts, j'attendais de partir. Il y a eu des discussions, mais les opportunités que j'ai eues ne me convenaient pas. J'ai attendu et l'opportunité n'est pas venue, et on n'a pas trouvé de solution. Après le mercato, ils ont dû me réintégrer dans le groupe. Printant a été licencié et avec Puel j'ai été intégré sans jouer. Je savais que ça allait être compliqué.


Puel avait un discours qui faisait que tout le monde pouvait se sentir concerné. Il n'a pas dit qu'il ne comptait pas sur moi. Ce discours-là m'a donné parfois de l'espoir de pouvoir changer les choses. Je me suis beaucoup entraîné pour essayer d'inverser les choses, mais j'ai vu que ça n'allait pas le faire.


Je remercie les gars, car malgré ces moments difficiles pour moi, ils ont toujours eu la bonne phrase, la bonne blague pour me donner le sourire. Aussi les coachs, Laurent Huard notamment. Ils ont été là pour me motiver comme le préparateur physique. Malgré la situation, j'ai pris ça avec positivité. Les coachs ont été professionnels jusqu'à la fin avec moi et m'ont contacté, il n'y a eu aucun problème.
"


Source : Foot Mercato


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
L'ASSE parmi les équipes les plus jeunes du Big-5
chevron_left Article plus ancien
Centonze : "C'était l'objectif de confirmer"
keyboard_arrow_down Commentaires (19) keyboard_arrow_down