La quiche Lorraine oui ! Les Tapas non !

Pros  #FCMASSE   | Publié le par Occitan Vert | 8 commentaires
Toute la France, connait l’épopée des Verts en Coupe d’Europe. D’autres exploits sont un peu tombés aux oubliettes. Qui se souvient, hors de la Lorraine, que le FC Metz a lui aussi connu un court instant de gloire ?

Lors de la saison 84-85 le club grenat qui vient de remporter la 1 ère Coupe de France de son histoire, entre discrètement dans le concert européen. L’adversaire n’est pas n’importe qui, Le FC Barcelone. Le Barça a remporté cette désormais défunte Coupe des Coupes, 2 ans auparavant.

Au match aller, à St Symphorien cela commence plutôt mal. Luc Sonor marque contre son camp. Les Catalans n’avaient pas besoin de ça ! Malgré l’égalisation d’un futur Vert, Tony Kurbos, la leçon s’annonce sévère car le Barça cartonne. Toutefois, grâce une bonne réaction, les messins réduiront le score en fin de match, pour finalement s’incliner (2-4) !

Le voyage des lorrains à Barcelone est complètement ignoré des médias français et locaux ! Ni télé ni radio. Le Camp Nou est désert ! 24 000 personnes pour 115 000 places ! On entend les mouches voler, on se croirait à Rolland Garros. Les Espagnols, en jouant au petit trop, ouvrent le score à la demi-heure de jeu. Ils se montrent même généreux, rendant la politesse à Sonor, en marquant à leur tour contre leur camp. Comme auparavant Kurbos, toujours lui, avait égalisé dans l’indifférence totale, Metz menait 2-1.

Bien qu’ils possèdent encore 1 but d’avance, personne n’imagine autre chose qu’un réveil violent des espagnols en 2 ème mi-temps. Mais il y en un en face un joueur, qui sait qu’en football tout peut arriver, c’est Tony Kurbos. 55 ème minute, Kurbos marque le 3 ème but. Là On rigole moins dans les gradins ! Un but de plus et le Barça passerait à la trappe.
A 5 mn de la fin du match, la presque totalité des «  Socios », finalement rassurés, a quitté le stade. C’est le moment que choisi Metz pour crucifier le Barça...et grâce à qui ? Oui encore lui, Tony Kurbos !

Le lendemain, toute l’Europe du football, qui découvre qu’il y avait un match au Camp Nou, ne parle plus que de la « Quiche Lorraine » ! Hélas l’aventure du FC Metz se terminera dès le tour suivant, devant le beaucoup moins réputé club allemand du Dynamo Dresde. Tony Kurbos lui, quittera la Lorraine pour le Forez à la fin de la saison. L’ASSE est alors en D2. Il ne restera qu’une saison, mais ce sera suffisant pour donner un aperçu de son talent !
Article plus récent chevron_right
Attention aux cartons
chevron_left Article plus ancien
Une nouvelle recrue à l'Etrat
keyboard_arrow_down Commentaires (8) keyboard_arrow_down