La Préfécture a ordre de frapper vite et fort !

Pros  #ASSESR   | Publié le par Tibo | 81 commentaires
Mahamadou Diarra, le directeur de cabinet du Préfet de la Loire s'est confié sur le non-respect du huis clos lors de la rencontre entre Saint-Etienne et Rennes, à l'antenne de France Bleu Saint-Etienne Loire. Il explique notamment : "dans un contexte d'état d'urgence et d'élection nationale dans un contexte de menace terroriste élevé. Un fonctionnaire de police a été assassiné en milieu de semaine. Dans ces conditions, la priorité c'est la vie démocratique avant des contentieux qui concernent certains supporters."

Néanmoins, ce dernier veut désormais mettre tous les moyens en oeuvre pour identifier et sanctionner rapidement et lourdement les supporters ayant pénétré dans l'enceinte : 
"Il faut que tous les moyens soient mis en œuvre pour identifier ces personnes comme des relevés d'empreintes sur place. Il faut distinguer la procédure judiciaire qui revient au Procureur de la République et la procédure administrative. Si les personnes sont identifiées, et on est en train de travailler sur la vidéo-protection du stade et des alentours, les interdictions administratives de stade seront très fermes. Que ce soit dans la durée ou les modalités d'application. On sera très fermes dans les sanctions qui seront prises. La consigne qui nous a été donnée c'est d'avoir une procédure très rapide pour frapper fort".

Bien qu'aucun incident ne fut à déplorer durant la manifestation "express" des supporters. La principale préoccupation de la Préfecture de la Loire est donc d'identifier et de sanctionner rapidement les dangereux supporters... 


Article plus récent chevron_right
Les stats de #ASSESRFC
chevron_left Article plus ancien
9 bougies pour Evect !
keyboard_arrow_down Commentaires (81) keyboard_arrow_down