La pelouse au coeur des discussions

Pros  #ASSEFKQ   | Publié le par Tibo | 6 commentaires
La formation de Qabala n'a pas eu l'occasion de prendre ses repères avant la rencontre, sur la pelouse du Stade Geoffroy-Guichard. Le protocole prévoit normalement un dernier entraînement sur la pelouse du Stade, mais l'UEFA a souhaité préserver la pelouse du Chaudron, déjà bien abîmée. 

L'entraîneur de la formation Azéri, s'est montré particulièrement compréhensif : « Ce n’est pas un problème. Je suis quelqu’un de très compréhensif. À partir du moment où c’est pour favoriser le match de jeudi, cela ne me gêne pas. J’espère surtout que la pelouse sera prête ».
De son côté, Henri Saivet a souligné l'aspect handicapant du mauvais état de la pelouse : « Une belle pelouse facilite les choses, c’est sûr. Il faut faire avec, on n’a pas le choix. On perd parfois du temps dans la transmission du ballon ce qui peut empêcher de faire la différence mais le plus important est l’intensité que nous mettrons dans notre jeu. » 

Comme évoqué précédemment sur le site, la pelouse connaît un léger mieux, les prochaines semaines devraient permettre de retrouver progressivement un pelouse de qualité, plus dense qu'actuellement. La période étant propice...

Source : Le Progrès
Article plus récent chevron_right
LFP : A la recherche d'un consensus
chevron_left Article plus ancien
Ali Palabıyık au sifflet
keyboard_arrow_down Commentaires (6) keyboard_arrow_down