La LFP ouvre à son tour la porte à une expérimentation des fumigènes sans chaleur

Pros | Publié le par Tibo | 8 commentaires
Dans la lignée des demandes du gouvernement, la Ligue de Football Professionnel ouvre la porte à des tests des fumigènes sans chaleur. Dans un entretien accordé à l'Equipe, Didier Quillot le Directeur exécutif de la LFP fait d'abord preuve de fermeté sur le sujet : "les fumigènes sont dangereux et interdits. C'est tolérance zéro." annonce que "leur utilisation est en baisse", -35% par rapport à la saison passée. 

Mais la Présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour propose : "d'étudier les innovations technologiques qui pourraient constituer une alternative". A ce jour, la seule innovation technologique connue et ce fumigène sans chaleur, conçu au Danemark, à la demande du club de Brondby. 

Sur l'autre sujet chaud du moment, Quillot veut faire croire que les choses s'améliorent pour les supporters : "notre ambition est que les fans adverses puissent se déplacer. Les interdictions de déplacement ont d'ailleurs aussi baissé." Ce n'est pas la première fois que M. Quillot prend des libertés avec les chiffres. Le constat est qu'à ce jour, on dénombre plus de 20 arrêtés uniquement sur la Ligue 1 et la Ligue 2 et que pratiquement aucune journée n'est épargnée par les mesures restrictives. 
Article plus récent chevron_right
Perrin a bien récupéré
chevron_left Article plus ancien
Khazri, joueur du mois de novembre en Ligue 1 ?
keyboard_arrow_down Commentaires (8) keyboard_arrow_down