La France est-elle vraiment Charlie ?

Pros | Publié le par Florian | 77 commentaires
Après les inacceptables incidents survenus dans les locaux du Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, toute la France s’était réunie afin de défendre un droit fondamental de notre pays, et de notre république : la liberté. Force est de constater au fil du temps, que la définition de cette notion n’est visiblement pas la même pour tout le monde, et surtout dans le monde du supporterisme. Un monde si souvent censuré par les grandes autorités de notre chère nation.
Tout le monde est-il logé à la même enseigne ?

En m’envoyant un message, Thomas par le biais de France Bleu, venait de me prévenir qu'une banderole humoristique destinée à Fabienne Buccio avait été saisie il y a quelques semaines à l’entrée du stade afin que cette dernière ne soit pas étendue dans la tribune. Pourtant lorsque je me penche de plus près sur le contenu de celle-ci, aucun message injurieux n’y figure… Mais simplement une pointe d’ironie entre le mercato peu agité des stéphanois, et la mutation de l’ancienne préfète de la Loire dans le Pas-de-Calais. J’ai beau y réfléchir pendant des heures, je ne comprends absolument pas la raison de cette confiscation, surtout lorsque je compare le contenu de certains journaux à cette malheureuse banderole qui ne porte en plus de cela nullement atteinte à Madame Buccio ou à son entourage.
Bien évidemment cette confiscation n’est qu’un acte isolé au vu de ce que vivent chaque jour les groupes de supporters. En effet à quasiment chaque rencontre, le capo des Magic Fans a prit pour routine de nous avertir que des banderoles sont saisies par le service de sécurité à l’entrée du stade pour des raisons totalement dénuées de sens.
Est-ce des consignes données par Roland Romeyer afin de glorifier son image auprès des grandes instances du football ? Veux-t-il faire croire que nous sommes un public docile ? Ou est-ce simplement des ordres donnés par Thiriez et ses sbires, bêtement appliqués par le service de sécurité du stade ?
Telles sont les questions que nous devons nous poser aujourd’hui afin de savoir qui sont les réels responsables de cette censure permanente des groupes de supporters.

Bientôt des autorisations pour se déplacer librement en France ?

Mardi, nos Verts affrontaient et s’imposaient face au Red Star deux buts à un. Une victoire synonyme de qualification pour les quarts de finale de la prestigieuse Coupe de France. Pourtant cette victoire laissa un goût amer à tous les supporters stéphanois qui n’avaient pas pu se rendre au stade Jean Bouin pour supporter l’AS Saint-Étienne à cause de l’arrêté de Bernard Cazeneuve que nous avons d’ailleurs qualifié comme nauséabond sur le site et où nous pouvions lire :
- Le 10 février 2015, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l’AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel est interdit entre, d’une part, les communes de la Loire, du Rhône, de la Drôme, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de Saône-et-Loire et, d’autre part, la ville de Paris.

Parmi les motifs de cet arrêté, le ministre de l’Intérieur relatait des incidents causés par les supporters stéphanois à l’extérieur dont je cite : « des échauffourées causant des dégradations de biens ou des blessures physiques parmi les supporters ou les forces de l’ordre le 11 décembre 2014 à Kiev (Ukraine) »
Personnellement, je préfère m'amuser de l’incompétence du numéro 3 du gouvernement après François Hollade, et Manuel Valls... Comment montrer du doigt le comportement des stéphanois qui eux-mêmes se sont faits agressés par des ukrainiens à la sortie d’un bar ? Comment prendre cette agression comme un motif de répression ? (Parce que oui, les interdictions de déplacements font également partis des répressions dont sont victimes les groupes de supporters chaque week-end)
Bien évidemment, une nouvelle fois, cette interdiction de déplacement n’est qu’un acte isolé. Cette saison encore, les stéphanois ont été interdits de déplacement à : Nice, Montpellier et au Red Star. Ajouté à ça, les limitations de déplacement à Lens, Marseille, Nantes, Reims où le parcage a été limité à une capacité inférieure à sa capacité d’accueil. Enfin, se profile d’ores et déjà à une limitation ou interdiction des déplacements à Lyon, Metz, ou encore Annecy (Evian Thonon Gaillard).

Bientôt il faudra à coup sûr une autorisation pour pouvoir se déplacer dans n’importe quelle ville de France !

Mais que faire face à ça ?

Peut-être nous lançons-nous dans une cause perdue, mais je pense qu’il est important que chaque personne fréquentant régulièrement les tribunes prennent conscience des dures réalités dont sont victimes chaque semaine les groupes de supporters.
Moi-même ne faisant que quelques déplacements chaque saison, estime que chaque personne doit pouvoir se rendre là où il veut, quand il le veut et pour la durée qu’il souhaite. Et réfléchissez, qui sera là pour animer les tribunes de Geoffroy Guichard si les AS, Magic Fans, Green Angels, IS, et USS sont réduits au silence par ceux qui veulent certainement voir le modèle britannique appliqué dans tous les stades français. Que restera-t’il des matchs de Ligue 1 si l’ambiance disparaît ? Certainement rien, surtout si on se base sur la qualité du football exercée dans le championnat français.

Mais il est sûr que pour ma part et peut être la vôtre : « Rien ne sera plus fort que ma passion ! »
Article plus récent chevron_right
Saint-Etienne - Lorient le dimanche
chevron_left Article plus ancien
Le Bordeaux passe mal pour les verts
keyboard_arrow_down Commentaires (77) keyboard_arrow_down