La défense, ce n'était pas mieux en 2018

Statistiques | Publié le par Jacky | 3 commentaires
Egalité parfaite : La saison dernière après 13 journées, la défense Verte avait également concédé 17 buts. Elle était alors la 10 ème du championnat et terminera quatrième. Actuellement 13 équipes se sont montrées un peu plus vigilantes et solides que l’ASSE.

Comme en 2018, 4 matchs « portes closes » (sans but concédé). Curieusement c’est, entre autres, contre des équipes qui ont été par ailleurs efficaces, que Ruffier n’a pas été battu. Monaco (2 ème attaque), Lyon (3 ème) Bordeaux (4 ème). Les lourdes défaites concédées à Lille (0-3) et à Angers (1-4) pèsent lourd dans la balance, 41% des buts encaissés. Les derniers quarts d’heure de chaque mi-temps semblent laborieux pour nos défenseurs. C’est dans ces minutes-là, qu’ont été concédés la moitié des buts.

Il reste six matchs pour terminer la phase aller en meilleure position qu’en 2018/2019. Alors qu’ils avaient dû encore aller jouer à Lyon, Bordeaux, Nice et recevoir Marseille, les Verts étaient arrivés à la trêve avec 23 buts dans la musette. Il faudra donc que Ruffier n’aille pas chercher le ballon dans ses filets plus de cinq fois d’ici fin décembre. Bien sûr, le PSG figure dans le menu des rencontres à venir. On peut toujours se rassurer en constatant que les parisiens, possèdent une attaque bien moins efficace à ce jour, que sa devancière. Ils en sont à 28 buts inscrits, ils en avaient claqué 45 à la même époque la saison dernière !

Article plus récent chevron_right
Le programme des internationaux
chevron_left Article plus ancien
U19 : Bajic facile, la France démarre bien
keyboard_arrow_down Commentaires (3) keyboard_arrow_down