L'analyse des coachs

Pros | Publié le par Thomas | 0 commentaire
Les deux entraîneurs du soir se sont exprimés a la suite du match qui a vu l'A.S.Saint-Etienne sortir vainqueur : Christophe Galtier : «Je suis très satisfait de cette victoire car il est difficile de gagner des matches quel que soit l'adversaire. Les résultats de la soirée le prouvent. Nous savions que Troyes était une bonne équipe qui manque parfois de réussite et qui a dernièrement obtenu des bons résultats. Cela a été difficile. En première période, nous avons eu une ou deux situations. Nous nous sommes peut-être crispés à un certain moment. Avec l'envie de gagner, nous avons parfois oublié de jouer notre jeu et quand nous avons ouvert la marque, nous nous sommes encore plus tendus. Nous avons parfois mal négocié certains ballons qui auraient pu mettre en danger l'équipe adverse et nous avons aussi quelquefois mal défendu. Nous sommes sur une bonne série. Il faut continuer mais il ne faut pas être pris par l'enjeu, il faut rester concentré sur le jeu et nos fondamentaux. Il faut continuer à attaquer collectivement sans chercher l'exploit individuel. Il faut conserver l'état d'esprit actuel. Nous sommes troisièmes, c'est mieux d'être là qu'en bas. Il faut en profiter.» Jean-Marc Furlan : «Nous pouvons nourrir quelques regrets sur ce match, au vu de la performance des joueurs, de ne pas être revenus avec un point de ce déplacement, ce qui aurait pu être possible. Le but juste après la mi-temps a changé totalement nos plans. Prendre un but en fin de période ou en début de période est toujours difficile. C'est dommage après une bonne première période de notre part. Nous avons joué sur notre valeur mais nous avons commis des erreurs individuelles, c'est dommage par rapport à la performance d'ensemble. C'est l'apprentissage de la Ligue 1 pour plusieurs joueurs qui ont peu de matches à ce niveau. Les occasions de Saint-Etienne sont dues à de petites erreurs individuelles. Un entraîneur est seulement heureux quand il marque des points. Il aurait fallu aussi être un peu plus efficace devant la cage. Nous avons eu trois ou quatre opportunités intéressantes et si nous avions pu en convertir une, cela aurait changé le cours du match.»
Article plus récent chevron_right
Contracture pour Brison
chevron_left Article plus ancien
Les réactions stéphanoises
keyboard_arrow_down Commentaire (0) keyboard_arrow_down