Krasso revient sur son match face à Sainté avec Épinal

Pros | Publié le par Joris | 0 commentaire

Jean-Philippe Krasso s'est longuement confié devant les caméras d'ASSE TV. Il a notamment évoqué le parcours en Coupe de France à la suite duquel Claude Puel l'appelle. 

Le meilleur souvenir de Jean-Philippe Krasso reste son doublé face à Lille en huitième de finale de Coupe de France début 2020 : "Mon meilleur souvenir ? Après le match face à Lille, quand j’ai vu ma mère et ma compagne dans les tribunes. On a fondu en larmes. C’était un moment inoubliable : le fait d’avoir marqué deux buts ce qui fait qu’on se qualifie c’était une chose mais ce qui m’a rendu le plus heureux c’était de voir leur visage, leur fierté."

chevron_right À lire aussi
Les Verts doivent basculer dans l'action

Le tirage au sort donne Saint-Étienne pour Épinal, pour les quarts de finale de la compétition : "Pour le match contre Saint-Etienne en quart de finale, c’était encore un cador de Ligue 1. Vu qu’on venait de faire un exploit, on s’est dit pourquoi pas en faire un deuxième. Je l’ai abordé très sereinement, on avait à cœur de faire un bon match, avec nos armes. On a quand même mis un peu en difficulté les Verts (rires). Il y a eu l’élimination, ils ont été plus efficaces que nous. On s’est battu, on était très fiers de nous tout de même. 


Sur le pénalty, j’ai parlé avec William (Saliba) après le match, il pensait qu’il n’allait pas siffler. J’ai joué le coup à fond, l’arbitre a sifflé faute, tant mieux (sourire)."


L'attaquant ne se doutait pas que quelques temps après, le coach d'en face, Claude Puel, lui téléphonerait : "Derrière, c’est le coach qui m’a appelé, cela m’a beaucoup surpris, je me dis « Pourquoi il m’appelle ? » (rires). Après on commence à échanger, et il me dit qu’il veut me rencontrer. Il me fait part de son intérêt pour que je vienne rejoindre le club. Cela m’a emballé. 


C’est une deuxième chance, les gars comme moi qui repassent par le monde amateur et qui rebondissent, il n’y en a pas beaucoup. Pour moi dans le football il y a le talent, le travail et il y a une question de chance aussi. Moi par exemple, si on ne fait pas notre parcours en Coupe de France, je ne pense pas que je suis mis en lumière et que je peux signer dans un grand club."


Photo de Jean-Philippe  Krasso
chevron_right Voir la fiche de Jean-Philippe Krasso
Article plus récent chevron_right
U19N : Les Verts s'inclinent dans un match fou !
chevron_left Article plus ancien
#RCSAASSE : Le groupe strasbourgeois
keyboard_arrow_down Commentaire (0) keyboard_arrow_down