Kolodziejczak : "Je ne triche pas. Je ne suis pas un branleur"

Pros | Publié le par Tibo | 52 commentaires

Poussé sur le banc depuis plusieurs semaines, Timothée Kolodziejczak a fait l'objet d'une sortie médiatique remarquée de Claude Puel après la rencontre de Coupe de France : "Et vous allez le voir de moins en moins. Pourquoi ? Parce que je veux garder le bon état d'esprit de l'équipe comme j'ai vu, ce soir. Vous en tirez les conclusions que vous voulez.". Le joueur a décidé de répondre via l'Equipe, qui publie une interview ce mercredi. 

"Je n'accepte pas qu'il remette en cause mon intégrité professionnelle. Dire que je suis laxiste, avare de mes efforts alors que je travaille au quotidien afin de me trouver dans les meilleures conditions pour le club fait de la peine à mon entourage. Ça non plus, je ne l'accepte pas. Je suis droit dans mes pompes."

Le polyvalent défenseur reconnaît un début de saison difficile sur le plan personnel, mais estime avoir retrouvé son niveau : "Oui, en début de saison. Je n'ai pas effectué de préparation physique au Mexique et quand j'ai recommencé à jouer avec Saint-Étienne, l'équipe était au plus mal. Après, avec l'enchaînement des matches, que l'on a gagnés, j'étais bien. Et j'ai été sorti. Il n'y a pas de communication. Il ne m'a pas donné les raisons de ma mise sur le banc d'un coup, après le match à Rennes (1-2, le 1er décembre). Je ne comprends pas. Je suis impliqué. Ma saison de l'an passé et le classement final (4e) le prouvent. Je ne triche pas. Je ne suis pas un branleur."

Photo de Timothée Kolodziejczak
chevron_right Voir la fiche de Timothée Kolodziejczak
Article plus récent chevron_right
Avec Hamouma et Bouanga face à Nîmes
chevron_left Article plus ancien
Coup de tête : Reconquérir le chaudron
keyboard_arrow_down Commentaires (52) keyboard_arrow_down