Keïta : "Ma vie était extraordinaire à Saint-Etienne"

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 23 commentaires
Salif Keïta, la panthère noire, est assurément l'un des joueurs les plus talentueux ayant porté le maillot vert. Son arrivée atypique, son record de buts sur une saison (42 buts lors de la saison 1970 - 1971), le Malien a marqué le club au point d'en devenir un emblème. Dans les colonnes du Parisien, il revient sur ses vertes années.

 « A Paris, je ne pouvais pas prendre le train. Les deux premiers taxis n’ont pas voulu m’emmener jusqu’à Saint-Etienne. Mais le troisième a accepté… » C'est le début de l'aventure pour Keïta, les frais de taxi (1 060F) seront payés par l'ASSE qui n'aura pas à la regretter. 

En 1969, l'ASSE parvient à sortir le Bayern de Munich en s'imposant 3 à 0 au retour, après avoir perdu 2 à 0 au match aller :  « C’est mon meilleur souvenir stéphanois, ce but à la 81e minute qui nous qualifie. Le stade était en liesse.» se souvient t-il. De son passage à Saint-Etienne, il retient la gentillesse des Stéphanois : « Ma vie était extraordinaire à Saint-Etienne. Les gens étaient si chaleureux avec moi. Ils étaient respectueux, attentionnés. Et tellement amoureux de leur club ».
Article plus récent chevron_right
Furnon, amoureux inconditionnel des verts
chevron_left Article plus ancien
Un forfait de plus à Troyes
keyboard_arrow_down Commentaires (23) keyboard_arrow_down