Joseph-Antoine Bell et Pape Diouf : une relation déterminante

Anciens Verts | Publié le par Grégory | 2 commentaires

Attristé par l’annonce du décès de Pape Diouf, l’ancien gardien stéphanois Joseph-Antoine Bell est revenu sur sa relation déterminante avec l’ex-président de l’OM, à travers un hommage émouvant paru ce jeudi dans les pages de La Provence.

Suite à l’annonce le 31 mars du décès de Pape Diouf, ancien dirigeant emblématique de l’OM, les hommages ont été nombreux. Dans les colonnes du quotidien La Provence, c’est Joseph-Antoine Bell, ancien portier de l'ASSE dans les années quatre-vingt-dix et de l’OM dans les années quatre-vingt, qui s’est confié sur sa relation avec celui qui laissera un souvenir éternel à la Ligue 1.


"Pape n'était pas seulement celui qu'on célèbre aujourd'hui ; pour moi, c'était un ami, que je voyais tous les après-midi à Marseille, puis que j'avais souvent au téléphone le soir."


chevron_right À lire aussi
L'ASSE rend hommage à Pape Diouf


Plus qu’un ami, l’ancien gardien de but camerounais explique avoir été un élément déterminant dans la carrière de Pape Diouf, lui qui avait débuté dans le journalisme avant de devenir agent de joueurs puis président émérite de l’Olympique de Marseille.


"J'ai été à l'origine de sa reconversion, quand il m'a annoncé que Le Sport, journal qu'il avait rejoint en quittant La Marseillaise, allait cesser sa parution. Je lui ai dit qu'il pourrait devenir agent de joueurs, profession qui n'avait pas très bonne réputation à la fin des années 80. Je me suis d'abord assuré qu'il voulait s'y lancer, avant de passer des coups de fil à des joueurs pour le recommander."


Une relation amicale décisive qui lui aura permis de devenir l’homme que l’on pleure aujourd’hui dans l’ensemble du monde du football.

keyboard_arrow_down Commentaires (2) keyboard_arrow_down