Jauge à 5000, formation en stand-by : Claude Puel toujours soucieux

Pros | Publié le | 12 commentaires

Premier coach à s'emporter contre le protocole sanitaire mis en place par la LFP en début d'exercice, Claude Puel a finalement obtenu gain de cause après sa modification. Mais l'entraîneur de l'ASSE continue de s'interroger.

"C’est douloureux, notre nez ne s’y habitue pas. Ça crée toujours un peu de tensions, de questionnements, jusqu’à qu’on ait les résultats. J’ai dit des choses quand j’avais à les dire. J’aimerais ouvrir un autre débat… On a cédé nos droits télévisuels à Mediapro qui a acheté la Ligue des Talents. Il y a beaucoup de jeunes joueurs qui sont amenés à jouer en pros mais qui ont besoin de temps de jeu en réserve. On a besoin de former. Pour le moment, ce n’est pas possible de leur donner du temps de jeu" a déclaré le coach des Verts qui fait référence à l'impossibilité de faire évoluer un joueur du groupe professionnel avec la réserve, opposée chaque week-end à des équipes amateurs non-testées et donc susceptibles de contaminer des éléments au contact de l'équipe première au quotidien.


L'interrogation de Claude Puel va même encore plus loin. Il dénonce également le manque d'équité concernant les jauges d'accueil dans les stades : "C’est fait un peu à la carte. Il y a des préfets qui vont prendre des responsabilités et d’autres non. Ça repose sur une personne. Je m’interroge sur les 5000, pour moi ça n’a pas lieu d’être. 5000 au Stade de France et dans un stade de 8000 places, où est la cohérence ? Elle devra se faire par rapport aux possibilités d’accueil." Le technicien stéphanois sera-t-il entendu ? Réponse dans les jours à venir.

Photo de Claude Puel
chevron_right Voir la fiche de Claude Puel
Article plus récent chevron_right
Loïs Diony fait ses adieux au Peuple Vert
chevron_left Article plus ancien
Mercato : Yann M'Vila est en Grèce
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down