Interruption forcée : que font les autres fédérations et ligues ?

Club | Publié le par Faustine | 3 commentaires

Alors que la FFF commence officiellement à se positionner, la Ligue de Football Professionnelle continue de discuter et de réfléchir concernant la suite du championnat. Forcément le football n'est pas seul concerné dans cette période compliquée... Petit état des lieux des décisions d'ores et déjà prises par les fédérations et ligues professionnels françaises mais aussi étrangères. 

Du côté du rugby français, la décision se rapproche de celle prise par la FFF. La FFR a en effet annoncé qu'aucun "titre de champion de France ou de Ligue ne serait décerné" cette saison. Elle se prononcera le 3 avril concernant les relégations et accessions au niveau national. La LNR, qui gère le Top 14 et la Pro D2 espère, à l'image de la LFP, poursuivre au-delà du mois de juin. Dans ce sens, des discussions autour d'éventuelles prolongations de contrats de "quelques jours" sont actuellement en cours. 


Toujours dans le monde de l'ovalie, la fédération italienne de rugby a elle pris une décision encore plus radicale. Motivée par la dramatique situation sanitaire en Italie, la FIR a décidé de suspendre définitivement la saison 2019-2020. Autrement dit, cet exercice ne donnera pas de champions, de promus et de relégués, peu importe le niveau. Un retour du rugby est espéré à la rentrée de l'autre côté des Alpes.


Le handball envisage une saison avec montées mais sans relégués


Le handball est également concerné. Comme la FFR, la FFH a pris la décision d'arrêter définitivement les championnats amateurs mais aussi d'annuler la Coupe de France. La LNH et la LFH se positionneront prochainement au sujet des championnats professionnels (Lidl Starligue, Proligue et Ligue Butagaz Energie). La Lidl Starligue a toutefois annoncé qu'une saison "sans descente mais avec deux montées" était plus qu'envisagée. Elle passerait donc de quatorze à seize écuries à la reprise.


Enfin, même son de cloche à la fédération française de volley-ball : la Coupe de France et les championnats amateurs sont annulés... Les championnats professionnels et notamment la Ligue A masculine est elle "maintenue" malgré les nombreuses contestations. 13 de ses 14 clubs souhaitaient en effet officialiser son annulation définitive : une volonté pas respectée par la LNV, du moins pour le moment.


Article plus récent chevron_right
Mercato : Grbic, c'est trop cher
chevron_left Article plus ancien
Le Graët : "Terminer le 30 juin paraît impossible"
keyboard_arrow_down Commentaires (3) keyboard_arrow_down