Il n'y a pas qu'à Saint-Étienne que l'affluence est en berne

Stade | Publié le par Tibo | 12 commentaires

On ne cesse de le répéter depuis le début de la saison, l'affluence au stade Geoffroy-Guichard est particulièrement basse. Le récent derby a permis de sauver les meubles en franchissant enfin la barre des 30 000 spectateurs. 

À l'échelle de la Ligue 1, le phénomène est semblable voire même plus important ailleurs. L'Équipe a publié dans son édition du jour une étude au nom sans équivoque : "Plus de la moitié des stades de L1 sonne creux".


âś… Cinq stades seulement sur les seize présents en 2019-2020 enregistrent une hausse ou une affluence stable : Marseille (+11%), Lille (+3%), Metz (+1%), Paris (0%) et Rennes (-1%)

🔶 Le club du Forez arrive dans la deuxième catégorie, celle des clubs comptant une baisse inférieure à 20%. L'ASSE a perdu en moyenne 2 942 spectateurs en comparaison à la saison 2019-2020. Strasbourg (-6%), Reims (-8%), Saint-Étienne (-11%), Brest (-14%) et Angers (-17%) sont les cinq clubs avec une baisse qui est donc inférieure à 20%.


đź”» Ils sont donc six à enregistrer une baisse de plus de 20% : Nice (-25%), Bordeaux (-26%), Nantes (-31%), Monaco (-31%), Lyon (-36%) et Montpellier (-37%). Si on prendre en compte la moyenne des spectateurs perdus, c'est Lyon qui enregistre la plus forte baisse avec en moyenne 18 230 spectateurs de moins par rencontre. 


keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down