Histoire : Et Reims fut champion à la calculette !

Pros     | Publié le par Jacky | 22 commentaires
En 1962, le dernier titre de Champion du Stade de Reims, est sans doute celui qui a été le plus difficile à conquérir dans toute l'histoire du football français. Cela mérite d’être conté.

Avant la dernière journée de championnat le classement est le suivant :
  1. Nîmes Olympique : 47 points  (+9)
  2. Racing Club de Paris : 46 points (+22) grâce à 84 buts marqués.
  3. Stade de Reims : 46 points (+19) avec 81 buts inscrits.
Les 3 derniers matchs des leaders se déroulent le dimanche 20 mai. Nîmes se déplace à Paris, pour rencontrer le Stade Français alors 13 ème . C'est un ancien nîmois, le suisse Henri Skiba qui, en marquant l’unique but du match, joue un
mauvais tour à ses anciens coéquipiers. 1-0 pour le Stade.

Le Racing Club de Paris se déplace à Monaco, le tenant du titre, (5ème). Les parisiens sans trembler l’emportent 2 à 1. La différence de buts avec Reims passe donc à +4 ! Le club de la capitale commence à préparer les festivités quand le téléphone sonne. Sensation en Champagne ! Reims qui recevait Strasbourg (15e), devant des milliers d’oreilles collées aux transistors, a nettement dominé les alsaciens 5-1 ! Juste ce qu'il fallait pour terminer à égalité parfaite avec le Racing (48 pts et +23).
Qu’importe direz-vous. Le Racing Club de Paris possède La meilleure attaque. Ils ont marqué trois buts de plus, donc ils sont champions ! Oui mais voilà. Pas si vite. A cette époque, on ne parle pas de différence de buts ! C'est la méthode anglaise du
« goal-average » qui est en vigueur. Le goal-average ? Quézaco ? Cela consiste tout simplement, à diviser le nombre de buts marqués par le nombre de buts encaissés, et le meilleur ratio est devant :

  • Racing : 86 buts marqués / 63 Buts encaissés = 1,365
  • Reims : 83 Buts marqués / 60 Buts encaissés = 1,383 ! !
Voilà comment le Stade de Reims d’Albert Batteux, de Raymond Kopa et Just Fontaine, remporta son 6ème et dernier titre de Champion de France ! Pour le savoir il aura fallu utiliser une nouveauté du moment. ..La calculette. L’écart qu’elle indique, 18 millièmes, équivaut à un but de plus ou de moins. Inutile de dire que le goal-average ne fut plus jamais utilisé en France.
Le champagne ne coulera pas à Paris, mais pas davantage à Saint-Etienne. Au soir de cette dernière journée, l’ASSE (17 ème) est, pour la première fois, reléguée à l’étage inférieur. Les stéphanois se consoleront avec leur première victoire en Coupe de France !

Deux saisons plus tard, les Verts, dès leur retour en D1, seront Champions de France. Ironie du sort, Reims et le Racing seront eux, également pour la première fois, relégués ! Ils rejoignent Marseille déjà en D2. Nice, 4 fois champion dans la décennie précédente est également dans la charrette. Une page de l’histoire du Football français est tournée ! La suivante, qui commence, sera Verte !


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

keyboard_arrow_down Commentaires (22) keyboard_arrow_down