Herbin : "On avance à petit pas"

Pros | Publié le par Tibo | 12 commentaires
Des regrets encore des regrets, c'est ce qui ressort de la chronique de Robert Herbin dans les colonnes du Progrès, à découvrir ci-dessous. "On avance à petits pas. Dans l’ensemble, il y a eu une première période pour les Verts au cours de laquelle ils ont fait ce qu’il fallait et ont su se créer des situations intéressantes. Et une autre pour Toulouse où on a éprouvé quelques difficultés et manqué de maîtrise.
Sur l’égalisation de Toulouse, on est trop recroquevillé, trop groupé. Le ballon est donné de telle manière qu’Akpa Akpro peut tirer.
Il n’y a pas un Stéphanois qui se jette dessus, qui fait obstacle. Pourtant il y avait du monde. Il aurait fallu avancer très vite pour fermer l’angle au tireur toulousain.
Quand on voit un joueur adverse en position de frappe à l’approche des seize mètres, on y va, on monte dans sa direction et on ne se tourne pas. Je trouve qu’on a fait de la figuration sur ce but. On n’a pas su anticiper. On est resté trop statique."


Le Sphinx qui regrette l'absence de Ricky Van Wolfswinckel devant bien que ce ne soit pas un buteur, il juge son rôle important dans le jeu de l'ASSE : "J’ai l’impression aussi que van Wolfswinkel nous a manqué devant. On ne peut pas dire que ce soit un costaud, un buteur. Mais il est très lucide sur les ballons qu’il reçoit. Il remise proprement."
Photo de Victor Petit
chevron_right Voir la fiche de Victor Petit
Article plus récent chevron_right
Tabanou : "C'est bien pour le Tèf d'avoir égalisé"
chevron_left Article plus ancien
Troisième tentative pour Galtier !
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down