Herbin aussi fustige l'arbitrage

Pros | Publié le par Tibo | 50 commentaires
Robert Herbin n'est pas d'accord avec Loïc Perrin, qui jugeait qu'au vu des stigmates sur la cheville de Fabien Lemoine et sur le torse de Stéphane Ruffier, les décisions de l'arbitre étaient logiques. Le Sphinx a livré ses impressions sur le Progrès :

« Avec cette victoire, le bilan est très positif mais on a quand même assisté à un match assez curieux. J’ai d’abord été surpris par l’arbitrage. M. Gautier a perdu les pédales. Complètement. Cela a fait les affaires des Verts, oui, mais moi, je préfère rester neutre. Je veux que tout soit équitable. Or, dimanche, ça ne l’était pas. La faute de Djiku méritait un carton jaune, avec une explication pour qu’il se tienne à carreau. On jouait depuis trois minutes, et d’un coup, tout a basculé à cause d’un coup de sifflet. C’est une injustice car, à 10, les Corses ont malgré tout dominé les Verts après l’ouverture du score. Sur la deuxième expulsion, il me semble que Ruffier en rajoute. C’est un fait de jeu comme on en voit à chaque journée de championnat. En Angleterre, les joueurs essayent de jouer le ballon, ils ne s’arrêtent pas. 
Il est certain que si les Bastiais étaient restés à 11, cela aurait donné beaucoup plus d’intérêt à la rencontre. Là, j’ai l’impression que les Verts se sont contentés de leur but d’avance. Peut-être qu’inconsciemment, ils se sont rendu compte que ce qui arrivait aux Corses était excessif. Comme leurs adversaires étaient vraiment trop diminués, il ne pouvait rien se passer. C’est un match qui ne vaut que par les trois points. Pour le reste, il n’y a rien à retenir. En revanche, le but d’Eysseric est très joli. On a fait un bon recrutement avec lui. Et puis, j’ai l’impression que c’est un battant. Il va être un joueur précieux ». 
Photo de Loïc PerrinPhoto de Stéphane Ruffier
chevron_right Voir la fiche de Loïc Perrin, Stéphane Ruffier
Article plus récent chevron_right
Contre Nice en prime-time !
keyboard_arrow_down Commentaires (50) keyboard_arrow_down