Hamouma et son nouveau statut

Pros | Publié le par Thomas | 0 commentaire
Impliqué dans 50% des buts stéphanois (6 buts et 3 passes décisives) en ce premier tiers de championnat, Romain Hamouma a dores et déjà dépassé ses statistiques de l'année précédente en championnat (5 buts et 3 passes décisives). Après une saison en Ligue 1 engrangé et le départ d'Aubameyang, l'ancien Caennais prend une nouvelle dimension dans le collectif stéphanois. Il est, au milieu de Tabanou, Mollo, Gradel et Sissoko, le seul ailier disposant du statut de titulaire indiscutable. Ses performances ne lui ont toutefois pas encore permis de recevoir une pré-convocation de la part du sélectionneur national. France Football est allé à sa rencontre... L'équipe de France, "à la fois un rêve et un objectif" "Je veux déjà prendre les choses dans l'ordre avant de penser à ça. Le simple fait d'en parler me conforte encore plus dans mon envie de travailler et de progresser pour afficher une plus grande constance. Après, les Bleus restent un rêve comme un objectif. Il y a trois ans, si on m'avait dit que je jouerais aujourd'hui à Saint-Etienne, dans le Chaudron, je vous aurais ri au nez ! Ça prouve que tout est possible." "Avec le départ d'Aubame, j'ai plus d'importance et de responsabilités. " "Ma première saison ma permis de prendre plus d'expérience, de maturité et de comprendre l'exigence d'un club comme Saint-Etienne, où l'attente est différente d'un club comme Caen. En ce début de saison, j'ai également senti une plus grande attente du coach. Il me reprochait auparavant mon intermittence sur le terrain, le fait que je n'arrive pas souvent à tenir un match en entier. (...) Quand on devient trop prévisible à mon poste, on n'est plus dangereux ! Il fallait que je me rapproche du ballon, pour le toucher davantage et plus participer au jeu. Tout en gardant un cadre dans l'organisation, le coach m'a laissé plus de liberté. Avec le départ d'Aubameyang, il m'a aussi fait comprendre que j'aurais plus d'importance et de responsabilités." "Quand je pénètre sur la pelouse, je me dis que je dois en ressortir avec une stat'" "Même si mon poste de prédilection reste le côté droit, j'ai évolué à gauche en préparation, mais aussi dépanné dans l'axe comme avant-centre. Cette évolution m'a permis d'enrichir ma panoplie et d'être davantage attiré par le but, d'être plus présent dans la surface. Maintenant je suis encore plus obnubilé par ça, par l'idée de marquer ou de donner un bon ballon. Quand je pénètre sur la pelouse, je me dis que je dois en ressortir avec une stat'. Pour les joueurs qui évoluent dans mon registre, il n'y a que ça qui compte. Pour exister, il faut mettre des buts et faire des passes. Sinon, même si tu as été globalement bon, les gens croient que tu es passé à côté de ton match."
Photo de Romain Hamouma
chevron_right Voir la fiche de Romain Hamouma
Article plus récent chevron_right
Yaya Touré prend soin d'Ismaël Diomande
chevron_left Article plus ancien
Flash : Grêve officiellement reportée
keyboard_arrow_down Commentaire (0) keyboard_arrow_down