Gradel s'attaque à la politique de l'ASSE

Pros | Publié le par Thomas | 103 commentaires
Élu conjointement avec Stéphane Ruffier comme le meilleur joueur de la saison, Max-Alain Gradel a surpris lorsqu'il s'est présenté devant les journalistes, notamment ceux de L'Equipe, et qu'il a évoqué son avenir tout en taclant la politique du club "qui n'est pas vraiment ambitieux". Le vainqueur de la dernière Coupe d'Afrique des Nations regrette de voir partir chaque année les meilleurs éléments de l'ASSE. Un discours franc, direct, qui oublie sans doute de prendre en compte le "déficit structurel" mais qui pourrait peut-être faire bouger les choses dans les têtes de la direction stéphanoise :

"Je n'ai pas demandé un bon de sortie au club. Je suis ambitieux et quand on est ambitieux, on a envie de découvrir encore plus haut. C'est ce sentiment que j'ai manifesté. 
Rster à Saint-Etienne ? Ca va dépendre ed l'mabition du club. Depuis que je suis ici, on n'est pas vraiment ambitieux. Pas au point de vouloir gagner quelquechose ou d'aller plus haut car on n'arrête pas de vendre nos meilleurs joueurs. Il n'y a pas besoin d'être intelligent pour le comprendre. Si le club décide de continuer dans cette voie, ce sera à moi de prendre une décision. Je sais ce que je veux et je veux aller plus haut. On a eu de très bons joueurs et, si on les avait gardés, on serait parmi les meilleurs équipes du Championnat et on pu titiller le PSG ou Lyon là-haut. Mais en vendant les meilleurs éléments, cela montre les ambitions du club. Et après, il y a une décision à prendre (sur son avenir). Aujourd'hui je parle de mon envie de m'épanouir, de prendre du plaisir. Car aujourd'hui, c'est frustrant d'être dans un club comme St-Etienne sans joueur les premiers rôles. C'est ce qui me fait douter et penser souvent à autre chose.
"
Article plus récent chevron_right
Eovi c'est loin d'être intéressant
chevron_left Article plus ancien
Deux stéphanois élus meilleurs joueurs
keyboard_arrow_down Commentaires (103) keyboard_arrow_down