Gourvennec : "Au moins, il n'y aura pas d'enflammade."

Pros  #FCGBASSE   | Publié le par Thomas | 20 commentaires
Pour son premier match officiel avec sa nouvelle équipe, l'ancien guingampais Jocelyn Gourvennec a plutôt bien commencé. Le technicien girondins s'est montré presque heureux de voir les Verts marquer deux buts afin d'éviter une éventuelle enflammade de son jeune groupe :

"Comment expliquer cette fin de match compliquée ? Par deux raisons. D'abord c'était notre premier match. Saint-Etienne leur troisième. Ils en ont déjà fait 2 de hautes intensités, à l'aller comme au retour (contre l'AEK). En début de saison, avoir des matchs à haute intensité vous rempli sur le plan athlétique et vous permet de mieux finir les rencontres, ça c'est vu. Nous on était moins lucides. Ensuite, on a un groupe jeune, sur des fin de match, quand on est dans le rouge parce que c'est dur, c'est difficile à gérer pour eux.

Oui avant les dix dernières minutes ça m'a plu, ils ont fait le match que j'attendais d'eux, avec de la cohésion. Ils ont bossé ensemble, on savait qu'on allait rater des choses. Mais à l'arrivé on a réussi a marquer 3 buts. Avec des imperfections certes mais c'est difficile de tout maîtriser sur un premier match. Quand on accepte ça on fait déjà un pas. On gagne avec des choses qui n'était pas parfaite.

A la fin on a subi. Soderlund et Beric ont un super jeu de tête. Ils ont bien tiré les coups de pieds arrêtés, on était sous pression. C'était difficile d'exister sur la fin de match sur les longs ballons. On savait qu'on allait être vulnérables. Prior nous maintient à 1-0 en première mi-temps. Il a été décisif. 
Sur le premier but, le centre est super et Hamouma coupe bien la trajectoire. Sur le second, Soderlund fait preuve de beaucoup de promptitude et d'adresse.

Laborde (l'auteur de l'ouverture du score), vous le découvrez peut-être en Ligue 1 mais il a été très constant et présent sur la préparation , il travaille super bien. Il est très collectif. L'enjeu, pour lui, c'est de réussir en L1. Les trois quarts des clubs de L2 le voulait en prêt. On a refusé, on le voulait avec nous. Aujourd'hui, c'est une évidence qu'il va se mettre au niveau de l'élite.

Commencer par une victoire ? Contrat rempli. Un match n'est jamais terminé, surtout pas à un quart d'heure de la fin. Au moins, il n'y aura pas d'enflammade. 
Le public était exceptionnel, du départ du tifo, jusqu'à la fin.

Sur un plan personnel, pour mon premier match ici, j'ai trouvé un avant match avec de la pression. Il y avait beaucoup d'envie, de monde. Sur le terrain il fallait répondre présent. Il y a eu une osmose entre l'équipe et le public."

Article plus récent chevron_right
Les buts des verts en vidéo
chevron_left Article plus ancien
Galtier : "Ce match laisse un goût amer"
keyboard_arrow_down Commentaires (20) keyboard_arrow_down