Gomis a eu du mal à digérer son transfert à l'OL

Anciens Verts  #OLASSE | PubliĂ© le par Tibo | 3 commentaires

Bafétimbi Gomis, formé à l'AS Saint-Étienne a quitté le Forez pour rejoindre l'éternel rival. Sous le maillot lyonnais, l'attaquant a également brillé, faisant oublier son parcours sous le maillot Vert. Dans une interview accordée à Onze Mondial, il revient sur les conditions de son départ vers Lyon qui reste en travers de sa gorge. 

"J’aurais aimé clarifier les choses. Suite à une mauvaise saison de la part de Saint-Étienne (les Verts terminent 17e et échappent de peu à la Ligue 2 en 2009), le club s’est retrouvé en difficulté. Il y a eu une opportunité pour moi, mais aussi pour l’ASSE. L’OL a fait une belle offre. À l’époque, les dirigeants avaient budgétisé une place en Europe, pas la 17e. Il y avait une sorte de déficit que seul un transfert comme le mien pouvait combler. J’aurais aimé une autre communication, surtout quand il s’agit d’un joueur formé au club qui a tout donné pour lui. Je ne me suis pas caché. C’était un tremplin pour ma carrière. J’allais disputer la Ligue des Champions avec l’équipe numéro une en France. J’ai joué des demi-finales de C1, remporter le derby pour la première fois (rires), retrouver ma place en équipe de France …

chevron_right À lire aussi
Sako : "Un derby c'est tout ou rien"

Tout ce qui s’est passé avant mon retour à Saint-Étienne ne m’avait pas plu. La communication autour de ce transfert n’était pas bonne, la promesse des dirigeants non respectée. J’assumais ce transfert, je ne le regrette pas, mais les dirigeants stéphanois m’avaient promis de faire une déclaration où ils expliquaient être fiers de mon parcours, d’avoir un joueur formé au club qui rapporte ensuite 15 millions d’euros. Si chaque année, ils avaient un Bafé Gomis, ils seraient heureux. Cela met en avant la formation stéphanoise. Leur partie n’a pas été faite. Je suis heureux d’être passé par les deux clubs. Je continue de m’investir dans la ville. Les vertus de la cité ligérienne sont à jamais en moi. J’ai trouvé une deuxième famille là-bas. Forcément, ce comportement m’a déçu, mais ça m’a forgé un caractère, une personnalité. Ça explique ma célébration (ndlr : son premier derby sous le maillot Lyonnais, il entre et marque 12 minutes plus tard). J’avais la ferme intention de marquer ce jour. Pour la petite histoire, dans le transfert, une partie de la somme était censée me revenir. Le club était dans la difficulté pour payer cela. J’ai dû leur faire une sorte de prêt qu’ils m’ont remboursé des années plus tard. J’ai fait cela pour les aider."


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

keyboard_arrow_down Commentaires (3) keyboard_arrow_down