Geoffroy-Guichard dans le viseur de la DNLH

Stade  #ASSEOM   | Publié le par Tibo | 50 commentaires

Antoine Mordacq, patron de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme (DNLH) était à Saint-Etienne hier lors de la conférence de presse de la Préfecture au sujet des incidents en amont de la rencontre face à Marseille. 

Plus globalement, la DNLH assiste désormais à toutes les rencontres dans le Chaudron. Son responsable s'est expliqué dans les colonnes du Progrès et estime que Saint-Etienne est un point chaud en France en matière d'incidents. 


"Le contentieux est très ancien entre les supporters marseillais et les supporters stéphanois. Il y avait eu de graves incidents la saison dernière à Marseille. Pour la première fois depuis plusieurs années, les Stéphanois étaient autorisés à s'y rendre. Finalement, là où il y a peu d'incidents, c'est lorsqu'il y a des interdictions de déplacements à Saint-Etienne ou à Marseille. C'est peut-être moins marquant que pour les derbies mais il y a une vraie animosité de part et d'autre, et très ancienne.

Il y a des problématiques propres à Saint-Etienne, qu'on trouve aussi dans d'autres villes. Mais Geoffroy-Guichard fait partie des stades les plus compliqués à gérer par le nombre d'incidents (l'utilisation des fumigènes est compris dans ce décompte), par le nombre d'ultras concernés par ces incidents, et par le contentieux avec plusieurs clubs importants sur le territoire. Ça fait partie des quelques clubs et quelques stades que l'on surveille de beaucoup plus près que d'autres en raison de ces incidents à répétition."

chevron_left Article plus ancien
La séance du jour en photos
keyboard_arrow_down Commentaires (50) keyboard_arrow_down