Gasset : "Le sentiment dominant ? La fierté !"

Pros  #ASSEPSG   | Publié le par Tibo | 68 commentaires
Jean-Louis Gasset préférait ressortir le positif de cette rencontre face au Paris Saint-Germain, refusant de jeter l'opprobre sur Rémy Cabella (ndlr : pour son penalty) ou sur Oussama Tannane auteur d'une perte de balle coupable sur le but parisien :

« Le sentiment dominant ? La fierté !  Nous avons livré un grand match. Le scénario est terrible pour nous, de marquer contre notre camp dans la dernière minute. Mais quand on ne met pas le deuxième but contre de tels adversaires, on reste en danger contre ces grands joueurs. Le vestiaire était abattu car les joueurs avaient rêvé de tomber le futur champion. Nous avons fait le match exactement comme il le fallait. Nous avons eu de la réussite sur le dernier arrêt de Ruffier mais c'est comme ça. Nous avons joué notre jeu même si en face c'était le PSG, mais en serrant bien les lignes car il est dur de rivaliser avec ces joueurs très forts techniquement. 1-0 à la mi-temps, c'était le minimum avec des faits de jeu pour nous comme le penalty et l'exclusion. Normalement, nous aurions dû gagner. Il ne faut pas en vouloir à Tannane qui a perdu le ballon sur l'égalisation. Cela arrive mais il y a la frustration de ne pas avoir réalisé un exploit plus grand. Un point c'était déjà bien contre Paris et la dynamique est maintenue. Cela fait dix matches que nous ne perdons pas (Rémy Cabella) Il n'y a que ceux qui n'ont pas joué au football qui peuvent parler du penalty. Il fallait le courage de le tirer. Le plus malheureux c'est lui. Mais il a fait un grand match, il est décisif et est en progrès pour devenir un grand joueur. »

Source : L'Equipe


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

keyboard_arrow_down Commentaires (68) keyboard_arrow_down