Gasset : "Devant un public comme ça, aller au bout des choses est une obligation"

Pros     | Publié le par Tibo | 56 commentaires
Jean-Louis Gasset ressort le positif de ce match complètement fou face à Angers. L'abnégation de ses joueurs, la faculté de réaction, la détermination, voilà ce que veut ressortir l'entraîneur des Verts qui est aussi heureux d'offrir ce succès au public, qui n'a, lui aussi, rien lâché dans cette rencontre :

"Ça arrive dans une carrière d’avoir des matches comme ça, des matches un peu fous. 4-3, à la dernière minute, c’est bien. C’est bien qu’on le gagne. Il y a trois points au bout et c’est le principal. On a passé un mois d’octobre très pauvre avec 2 points sur 9. Aujourd’hui il fallait tout donner et renouer avec la victoire. Les joueurs sont allés au bout des choses. Les remplaçants ont été excellents. C’est comme ça que j’aime le groupe de Saint-Étienne. L’équipe a des qualités et des défauts. Quand vous prenez deux buts sur corner et une touche longue… On savait qu’ils excellaient sur les phases arrêtées. Malgré tout, on n’était pas abattus à la mi-temps. J’ai demandé aux joueurs de continuer à passer par les côtés, d’avoir la maîtrise du jeu, de ne pas s’énerver. Malgré le but du 2-3, le public a eu une réaction magnifique. Ils nous ont portés pour égaliser et gagner.
Surtout de la détermination. Quand on a été menés, il y a eu une espèce de rébellion. C’est ce que j’ai aimé. Mes joueurs ont trouvé injuste le fait d’être menés. Ce don de soi me plaît. On peut manquer des tirs, des passes, des contrôles. Mais, devant un public comme ça, aller au bout des choses est une obligation. Et je parle du groupe dans son ensemble, des quatorze joueurs, des onze qui débutent et des trois qui entrent. Le groupe était au complet pour le match d’aujourd’hui. C’est rare depuis le début de saison.
Une victoire, c’est toujours bon pour la confiance. Prendre trois points après un mois compliqué comme on vient de le vivre, c’est une bonne chose. Maintenant, si on se relâche et qu’on joue comme des sénateurs, on n’est pas bons. Parfois, il faut qu’on soit fous ! La semaine prochaine, on affrontera Reims est une des meilleures défenses. Ça va être encore un match où il faudra être patients, être techniques et marquer sur nos occasions."
Article plus récent chevron_right
#ASSESCO : Le match en tweets
chevron_left Article plus ancien
Manceau : "On prend trop de buts"
keyboard_arrow_down Commentaires (56) keyboard_arrow_down