Gasset a conseillé Dabo de rejoindre la Fiorentina

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 15 commentaires

Brian Dabo n'aura été qu'un joueur éphémère de l'AS Saint-Etienne. Le milieu de terrain arrivé sous l'ère Galtier n'a fréquenté l'Étrat que durant une saison et demi et à rejoint l'Italie ensuite. Sous le maillot violet de la Fiorentina, il n'a pour l'heure enregistré que 6 titularisations en près d'un an. Pas vraiment la carrière qu'il espérait en quittant Montpellier en 2016 avec l'étiquette d'un espoir aspirant à l'Équipe de France. A la veille d'affronter le leader incontesté, la Juventus, il s'est exprimé pour Eurosport revenant notamment sur son départ du Forez et les conseils de Jean-Louis Gasset. 

"J'ai eu cette proposition de la Fiorentina. Et j'avais besoin d'une nouvelle aventure. J'avais eu huit mois compliqués avec Christophe Galtier, et je m'étais juré de partir en tant que titulaire. Ensuite, il y a eu Oscar Garcia. Le courant est très bien passé. Après, il est parti... Il y a eu ensuite Julien Sablé et Jean-Louis Gasset. Je le connaissais bien, je suis passé pro grâce à lui à Montpellier. Je lui ai demandé conseil quand j'ai eu cette offre de la Fiorentina. Il m'a dit : "Je te donne un conseil de père. On ne reçoit pas une proposition comme ça tous les jours, c'est un club historique"."

Le joueur de désormais 26 ans n'a également jamais caché son attachement à sa ville natale, Marseille, et évoque son rêve de rejoindre l'OM : "Si, demain, j'ai un problème avec la Fiorentina, j'aurais toujours l'opportunité d'y revenir. Je n'exclus pas un retour. Si je suis toujours la Ligue 1 ? Bien évidemment. Je suis marseillais donc je suis l'OM. Je suis Montpellier car c'est le club qui m'a révélé à la Ligue 1. Et je n'oublie pas l'ASSE car j'y ai joué et que c'est un club historique. Je suis la Ligue 1 à fond, je suis un amoureux du foot. L'OM ? C'est un rêve dans un coin de ma tête, mais ce n'est pas d'actualité."
Article plus récent chevron_right
N2 : Les Verts ont sombré
chevron_left Article plus ancien
Pallois : "Ce n'est pas un score sévère"
keyboard_arrow_down Commentaires (15) keyboard_arrow_down