Galtier : "Montrer que nous sommes capables"

Pros | Publié le par Etienne | 18 commentaires
A la veille de la réception de l'Inter de Milan, en Europa League, Christophe Galtier a donné une conférence de presse, dans laquelle il s'est exprimé à propos du choc de la semaine. Dans un premier temps, on a interrogé l'entraineur à propos de l'état de son équipe, notamment à propos des blessures, et du mental de celle-ci :

Nous sommes passés à la récupération, à quelques échanges individuels et avons fait l'état des lieux de nos forces. Les matches s'enchaînent. Cela génère de la fatigue et des blessures. Je peux garantir que nous ne sommes pas dans une ambiance de fête mais plutôt de bien préparer le match et de faire le meilleur résultat possible, battre l'Inter et être encore en vie après la rencontre, exister encore. Nous ne sommes pas du tout dans le fait que l'on jouera à guichets fermés même s'il faut garder la notion de plaisir de jouer ce type de match. Le stade est encore en construction mais j'ose y espérer une affiche européenne au printemps. Nous aussi nous sommes toujours en construction.


Christophe Galtier a ensuite tenu à faire redescendre la pression qui s'accumule sur ses joueurs, avant l'échéance de demain soir : 


C'est une évidence de dire qu'il faut gagner pour se qualifier mais un résultat nul ne va pas nous éliminer. Je ne suis toutefois pas en train de vous dire que nous allons jouer avec neuf défenseurs, tout le monde derrière, acculés à notre but. Mais la réalité du classement de la poule est que s'il y a un résultat nul jeudi soir, il y aura une ''demi-finale'' avec la réception de Qarabag. Si nous pouvions avoir le bonheur de gagner jeudi, ce serait très bien en terme comptable mais aussi pour le moral. Et pour montrer que nous sommes capables de gagner dans des matches de Ligue Europa mais aussi dans une confrontation qui paraît déséquilibrée face à un adversaire prestigieux. "

Article plus récent chevron_right
Flash : Le groupe avec Clément et Monnet-Paquet
chevron_left Article plus ancien
Guarin : "Une ville de football"
keyboard_arrow_down Commentaires (18) keyboard_arrow_down