Galtier évoque ses dirigeants : "Ça marche très bien" mais ça peut péter !

Club | Publié le par Thomas | 14 commentaires
Dans un entretien paru sur RMC Sport, l'entraîneur stéphanois Christophe Galtier a évoqué en longueur sa relation avec les deux présidents Roland Romeyer et Bernard Caiazzo. Et si ça peut "péter" avec Roro, c'est toujours plus calme avec Nanard :

"Ça marche très bien. Le seul problème, c’est que je suis de plus en plus dans l’affectif parce que ça fait huit ans. Ce n’est pas un problème, je plaisante. Il faut se dire les choses, comme dans un couple, mais le problème c’est que là on est trois (rires). Avec Roland Romeyer, ça peut péter. Avec toujours beaucoup de respect, jamais d’insultes bien évidemment. Il y a à la fois la hiérarchie et aussi l’âge. Mais ça peut péter. Des fois, il y a trente secondes où c’est très électrique, sur des points de vue différents, comment on pourrait améliorer les conditions de travail, comme par exemple avoir une nouvelle salle de projection vidéo. Ça va être très difficile ce que je vais dire, car j’ai perdu mon papa au mois d’août, mais c’est comme un père de plus de 70 ans et un enfant de 50 ans qui n’est plus un enfant, mais qui est quand même son enfant. Avec Bernard Caïazzo, c’est un peu différent. Il est plus politique, plus à l’aise dans les conversations pour arriver à contourner les conflits. Ils sont différents, très complémentaires et ça fait huit ans que je travaille en étroite collaboration avec eux. Souvent je pense que quand il y aura une fin à cette histoire-là, ce sera la fin d’une collaboration professionnelle mais jamais la fin d’une relation amicale et affectueuse."
Article plus récent chevron_right
Un tchèque au sifflet
chevron_left Article plus ancien
Tout ce qu'il faut savoir sur la rencontre du jour
keyboard_arrow_down Commentaires (14) keyboard_arrow_down