Frédéric Paquet, un personnage inquiétant

Club | Publié le par Tibo | 109 commentaires
La venue de Frédéric Paquet dans le rôle de Directeur Général de l'AS Saint-Etienne ne suscite pas l'enthousiasme dans le Forez, la faute à une réputation mitigée dans le milieu. 20 Minutes a questionné de nombreuses personnes au LOSC, pour en savoir plus sur ce personnage clivant !

Jean-Michel Vandamme, le directeur du centre de formation du club se montre plutôt élogieux à son égard : « Ce qui marque d’abord les esprits, c’est qu’il en impose avec son physique de près de deux mètres. Quand on ne le connaît pas, on retient son allure stricte et rigoureuse. Il l’est effectivement mais il est aussi très humain. Il prend le temps d’échanger et c’est un vrai bon manager. Il va apporter beaucoup au niveau de la psychologie »
Une analyse pas vraiment partagée par Grégory Tafforeau, ancien joueur du LOSC : « Je me souviens de quelqu’un de très dur, très sanguin, sachant jouer de son physique. Il ne fait pas du tout dans l’humain. Il est venu nous mettre la pression chaque jour pour qu’on quitte le club. On a pu voir qu’il ne savait pas vraiment mettre les formes. »
Les propos en off, d'anciens collaborateurs du club du Nord confirme cette version : « Il a participé à détruire une machine qui était bien huilée. Les joueurs répétaient qu’ils se gavaient au niveau contractuel avec lui, surtout après le titre de 2011 ».

Vandamme brosse un portrait totalement différent du nouveau DG des Verts : « Même s’il est plutôt directif, sa plus grande qualité est de s’occuper des autres. Les Stéphanois n’ont pas à avoir peur. Il ne va pas faire une razzia sur tout ce qui se faisait avant son arrivée. Je vous promets que ceux qui comprendront que Frédéric est là pour les accompagner et les aider vont beaucoup apprendre à ses côtés. Il va essayer d’amener de la cohérence dans tous les rouages du club, en poussant par exemple chaque acteur du recrutement à être le plus précis possible. Ce type est un véritable professionnel. Il ne cherchera pas à gérer le vestiaire ou à causer tactique. C’est un soutien de l’entraîneur en place quand celui-ci en a besoin sur les questions de management. Fred n’est pas un gestionnaire. Quand c’est le bordel dans un club, il est efficace sur du management de courte durée. Il aplanit des conflits car il bosse beaucoup et a tendance à impressionner avec son gabarit. Mais il ne sait pas gérer les relations humaines hors de la crise. »

Un proche du LOSC concède une chose, confirmée par les supporters du club. Si les Ultras n'existaient pas, Paquet s'en porterait mieux ! Sa culture Américaine le pousse à voir les supporters comme des consommateurs, une machine à pognon qu'il faut stimuler au maximum : « Il est clairement adepte de la tolérance zéro. S’il n’y avait plus aucun ultra dans les stades, il ne s’en porterait pas plus mal… ».
Article plus récent chevron_right
Flash Mercato : Subotic a signé !
chevron_left Article plus ancien
Flash : Loïs Diony rejoint Bristol (off)
keyboard_arrow_down Commentaires (109) keyboard_arrow_down