Fofana demande à Puel de réfléchir

Pros | Publié le par Tibo | 171 commentaires

Wesley Fofana a provoqué une grosse secousse hier soir, en révélant ses envies de départ dans les colonnes de l'Equipe. Une sortie savamment orchestrée en deux actes...

Cela avait commencé la veille, avec la suppression des comptes sur les réseaux sociaux du joueur. Une action qui prend tout son sens après l'interview, puisque le joueur se dit victime d'insultes par les supporters des Verts. Dommage, il n'est plus possible de le vérifier...

Second acte avec cette sortie médiatique, dans l'Equipe. Le joueur cherche à mettre son entraîneur et manager au pied du mur, avec un discours maladroit et bien souvent contradictoire. On y comprend aisément que l'argent lui fait tourner la tête, et probablement pas que la sienne, mais également celle de son entourage : "Qui peut garantir que je vaudrai 40 ou 50 M€ ? Qui a été vendu à ce prix sans jouer la Ligue des champions et sans être international ? Personne. Tous les clubs sont affaiblis par la crise sanitaire. De plus, dans un an, ce sera quasiment impossible pour un joueur comme moi d'aller en Angleterre à cause du Brexit. Saliba me sert d'exemple. William a très bien fait de signer directement à Arsenal, l'été dernier. Vu sa saison galère après, il n'aurait plus la même cote aujourd'hui. Il peut m'arriver la même chose. Alors, s'il vous plaît, réfléchissez bien à cette offre et mettez-vous à ma place. Surtout le coach. C'est lui qui prendra la décision. Il m'a expliqué (hier) matin qu'il n'est pas que le coach, il est le manager général. Si j'ai bien compris, c'est le patron. Et en tant que tel, il doit penser à l'intérêt du club et pas qu'à celui du coach, non ?"

chevron_right À lire aussi
Flash : Fofana : "Je veux partir"

Le jeune défenseur central estime avoir déjà fait preuve de reconnaissance envers un coach qui lui a permis de franchir un palier, alors qu'il évolue sous ses ordres depuis seulement quelques mois... "Il me connaît par coeur et il m'a accordé directement sa confiance. C'est pour lui dire merci que j'ai prolongé, en avril (jusqu'en 2024). Lors de l'entraînement de mercredi, il a bien vu que je n'étais déjà plus là, que je me vois mieux ailleurs. Je l'écoute et je le comprends. Mais, lui aussi, doit agir de même. J'espère qu'il ouvrira son cœur et m'écoutera."

L'ASSE n'avait pas vraiment besoin de ça, mais va devoir faire avec les états d'âme d'un enfant, grisé par l'argent et les conseils de son entourage... 


Ton premier pari remboursé jusqu'à 100€ :
Photo de Wesley Fofana
chevron_right Voir la fiche de Wesley Fofana
Article plus récent chevron_right
Caïazzo se range derrière Labrune
chevron_left Article plus ancien
Mercato : Dioussé prêté en Turquie ?
keyboard_arrow_down Commentaires (171) keyboard_arrow_down