Focus sur QRM, le nouvel adversaire de l'ASSE !

Pros  #QRMASSE | Publié le par Matthéo D | 6 commentaires

Alors que l'AS Saint-Étienne s'apprête ce lundi à rencontrer pour la première fois de son histoire le club de Quevilly-Rouen Métropole, nous avons tenté d'en savoir un peu plus sur le début de saison grâce à Victorien Lenud, spécialiste de QRM pour Paris-Normandie

Pour la première fois de son histoire donc, Quevilly-Rouen Métropole va affronter l'AS Saint-Étienne. Un nouvel adversaire pour les Verts sur qui le journaliste de Paris-Normandie Victorien Lenud nous en dit plus. 


Apres avoir changé trois fois d'entraîneur en un an, QRM essaye de reconstruire petit à petit des bases solides pour tenter de se maintenir en Ligue 2. L'arrivée de l'ancien entraineur de l'équipe de France féminine Olivier Echouafni ramène un vent de fraîcheur pour le club de Normandie. "L’entraineur a voulu imposer sa patte donc il a fait appel à de nouveaux joueurs, des cadres sont partis, il a fallu se réadapter à tout ça." Pour la première fois cette saison, QRM va jouer une deuxième saison consécutive au second échelon du football français. Une saison qui aura en ligne de mire la confirmation. Après avoir dû passer par les barrages la saison dernière pour se maintenir, les hommes d'Olivier Echouafni comptent bien cette saison ne pas faire partie des quatre relégués. "Lors des deux précédentes montées en L2 de QRM, il y avait un peu d’interrogation parce que le club devait apprendre ce que c’était que de monter dans le milieu professionnel. Là on sent que le fait de jouer une deuxième année de suite en L2 ça a apporté une certaine sérénité." C'est donc un effectif serein et plein d'ambition que l'ASSE va affronter ce lundi en match de clôture de cette troisième journée de Ligue 2. 

Malgré cette sérénité, QRM reste encore fragile sur quelques points que nous évoquent Victorien Lenud : "il y a un manque d’efficacité donc c’est un peu compliqué (...) il faut que les joueurs arrivent à se trouver davantage, il faut que l’attaquant Louis Mafouta qui vient d’être recruté soit un peu mieux servi parce que ce soit face à Rodez ou au Paris FC, c’est un attaquant qu’on a très peu vu, qui n’a pas eu d’occasion de but et je pense que c’est ça la principale chose à corriger." Des lacunes offensives qui restent observables lors des premiers matchs avec seulement quatre buts marqués en six rencontres depuis la reprise, matchs de préparation inclus. Des difficultés dans le dernier geste mais aussi des trous dans la défense, c'est le constat du match contre la Paris FC : "Il y a aussi eu des petits trous défensifs (lors du match contre le PFC) clairement les deux buts étaient évitables, la défense s’est un petit peu trouée. Ce sont des choses à corriger mais je pense que c’est normal en début de saison d'avoir ce genre de problématique."


Un manque d'efficacité offensive et quelques lacunes défensives, autant d'ingrédients qui pourraient permettre à Laurent Batlles et les siens de basculer dans le positif et de sortir enfin de la place de lanterne rouge de la Ligue 2. 


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Suivez #QRMASSE avec EVECT sur France Bleu
keyboard_arrow_down Commentaires (6) keyboard_arrow_down