Flash : Un petit point, et c'est tout !

Pros | Publié le par Faustine | 50 commentaires
C'est avec une composition pour le moins étrange en l'absence d'Ole Selnaes que les Verts débutaient ce match. Une rencontre forte en émotions, où tous les esprits étaient tournés vers Emiliano Sala. Si les coéquipiers de Loïc Perrin débutaient bien, l'hommage rendu à l'attaquant argentin à la 9' permettait aux Nantais de reprendre le fil. Kalifa Coulibaly puis Valentin Rongier causaient quelques frayeurs à la défense stéphanoise, mais le score restait nul. Ennuyante, la première mi-temps s'offrait finalement un rebondissement inattendu lorsque Franck Schneider, arbitre de la rencontre pourtant diplômé en psychologie, s'offrait son moment de gloire en expulsant dans le même temps Fabio et Yann M'Vila pour une raison qui nous échappe toujours.

Au retour des vestiaires, c'est donc sans milieu défensif que Jean-Louis Gasset composait. Kévin Monnet-Paquet, véritable couteau suisse depuis quelques semaines, était alors replacé au milieu de terrain aux côtés de Rémy Cabella. Comme face à Dijon, la catastrophe était alors toute proche seulement quelques secondes après la reprise. Mais cette fois, Stéphane Ruffier s'interposait magistralement face à Kalifa Coulibaly avant de remettre ça un peu plus tard sur une tête de Diego Carlos. Alors apathiques, les Verts ne semblaient pas être capables de trouver les ressources nécessaires pour ramener quelque chose de la Loire-Atlantique. Finalement, tel un miracle, Rémy Cabella profitait d'une erreur de la défense jaune et verte pour tromper Maxime Dupé au terme d'un bel enchaînement avec Wahbi Khazri (1-0, 57'). Dix minutes plus tard, le surprenant Kévin Monnet-Paquet frôlait le chef d'oeuvre, mais sa frappe lointaine venait s'échouer sur la barre. Un dénouement regrettable, car c'est finalement le FC Nantes qui trouvait la faille. Trop lent pour lutter avec son vis-à-vis, Neven Subotic laissait un boulevard à Kalifa Coulibaly qui servait idéalement Majeed Waris (1-1, 70'). KMP avait beau s'arracher un peu plus tard, le score ne bougeait pas. 

Les Verts rentrent donc de la Beaujoire avec un petit point, dont ils pourront presque se réjouir vu le niveau affiché ce soir. Désormais, c'est un RC Strasbourg en folie qui se profile pour l'ASSE, qui devra visiblement composer ce dimanche sans Yann M'Vila, ni Ole Selnaes.
Photo de Victor Petit
chevron_right Voir la fiche de Victor Petit
Article plus récent chevron_right
Cabella : "On a essayé de faire les choses bien"
chevron_left Article plus ancien
#FCNASSE : Les buts en vidéo
keyboard_arrow_down Commentaires (50) keyboard_arrow_down