Flash : Les Verts retombent dans leurs travers !

Pros  #SDRASSE | PubliĂ© le | 61 commentaires

Un cauchemar ! Sur une bonne lancée après leur nul face au PSG, les Verts ont rechuté face au Stade de Reims (1-3). L'ASSE perd également Panagiotis Retsos, lui aussi victime d'une rechute. Sale soirée.

Incertain avant le coup d’envoi de cette rencontre, car touché lors de la réception du Paris Saint-Germain, Mathieu Debuchy, finalement titulaire, était le premier à se mettre en évidence. Le latéral droit déclenchait un centre qui arrivait sur Adil Aouchiche. Le jeune milieu de terrain remisait dans l’axe pour un Arnaud Nordin finalement trop court (3e). La bonne entame de match stéphanoise ne durait pas très longtemps. Sur une incursion rémoise, Monsieur Batta désignait le point de penalty, jugeant l’intervention de Mathieu Debuchy et Zaydou Youssouf illicite. Une opportunité convertie par Boulaye Dia (0-1, 11e). Refroidis par cette ouverture du score presque inattendue, les Verts tentaient de réagir et de profiter de leur très large possession. Sur une incursion d’Arnaud Nordin, Adil Aouchiche réchauffait très légèrement Predrag Rajković avant que Denis Bouanga ne parvienne pas à attraper le cadre sur un centre de l’ancien du PSG (20e). Dans les rares bons coups stéphanois, le milieu de terrain de 18 ans offrait un caviar à Mathieu Debuchy. Auteur d’un bon contrôle sur cette sublime passe lobée, le capitaine de l’ASSE se trompait sur sa finition, ne cadrant même pas le cuir (27e). Une occasion en or que regrettait vite le numéro 26 des Verts… Dépassé dans son couloir, le joueur de 35 ans voyait Boulaye Dia passer devant un Panagiotis Retsos éteint et doubler la mise (0-2, 38e). La première période tournait même au cauchemar pour les visiteurs lorsque le défenseur central grec quittait le rectangle en pleurs, victime d’une rechute.

Le début de la seconde période n’était guère plus favorable aux hommes de Claude Puel. D’abord calmés par un Predrag Rajković impérial sur sa ligne, ils hurlaient au scandale après une faute dans la surface non accordée à Mathieu Debuchy malgré l’intervention d’un VAR définitivement inutile (49e). Et le capitaine des Verts, fou de rage, n’était pas au bout de ses peines… Sur le contre ou presque, victime d’un coup de coude, il voyait l’arbitre de la rencontre siffler une faute en faveur du Stade de Reims. Comme si ça ne suffisait pas, Mathieu Cafaro trouvait le chemin des filets (0-3, 57e). Le but de trop pour un Jessy Moulin qui venait exprimer toute sa colère devant un Monsieur Batta impassible. Éteints par ces deux décisions défavorables, les Stéphanois tentaient de relever la tête. Romain Hamouma, en solo, se heurtait encore à Predrag Rajković… Avant que l’ASSE ne trouve enfin la faille. Sur une phase arrêtée, dans la presque indifférence générale, Charles Abi s’offrait son premier but en Ligue 1 (1-3, 71e). Il n’en fallait pas plus pour rallumer l’espoir forézien. Malheureusement, le portier du SDR calmait les ardeurs d’un Denis Bouanga jusque-là aux abonnés absents (80e). C'en était terminé. Le Stade de Reims infligeait à l'ASSE sa première défaite depuis sept journées. Il passe devant Sainté, désormais 16e au classement.

SDR 3-1 ASSE
Buts : Dia (11e, 38e), Camaro (57e) ; Abi (71e)
ASSE : Moulin - Debuchy - Moukoudi - Retsos (puis Sow, 45e) - Trauco - Camara - Youssouf (puis Gourna, 45e) - Boudebouz - Aouchiche (puis Hamouma, 45e) - Bouanga (puis Rivera, 83e) - Nordin (puis Abi, 68e)


Satin Anti-Lyonnais disponible
Photo de Charles Abi
chevron_right Voir la fiche de Charles Abi
keyboard_arrow_down Commentaires (61) keyboard_arrow_down