Flash : Les Verts ne pouvaient pas faire mieux !

Pros  #ASSEMHSC   | Publié le par Faustine | 48 commentaires

Enfin ! Après deux matchs sans, les Verts retrouvaient leurs deux kops avec la réception du Montpellier HSC pour le compte de la quatorzième journée de Ligue 1 Conforama. Pour cette occasion, Claude Puel était malheureusement privé de plusieurs éléments. L’entraîneur stéphanois optait donc pour un système en 3-5-2 semblable à celui utilisé du côté de Nantes. Seuls changements avec la dernière composition alignée, Arnaud Nordin remplaçait Romain Hamouma et Loïc Perrin venait palier à l’absence de Mathieu Debuchy.

Il ne fallait que quelques secondes pour assister à une première occasion dans le Chaudron. Sollicité avec réussite par Arnaud Nordin, Denis Bouanga enchaînait rapidement mais ne trouvait pas le cadre (2e). Une première alerte pour une défense montpelliéraine laissée tranquille pendant près de 25 minutes ensuite. Rassurés défensivement, les hommes de Michel Der Zakarian s’offraient alors le droit de faire passer quelques sueurs froides dans l’arrière-garde forézienne. Trouvé au point de penalty, Gaetan Laborde frappait sans contrôle mais se heurtait au mur Stéphane Ruffier (25e). Enfin, cette rencontre s’animait. Denis Bouanga, toujours dans les bons coups, voyait sa tête être repoussée par un défenseur adverse (28e) avant d’être à l’origine d’une splendide action. En contre, le Gabonais passait un petit pont à Arnaud Souquet avant de servir Arnaud Nordin qui déclenchait un missile envoyé sur le poteau par Geronimo Rulli (36e). Juste avant la pause, le numéro 20 des Verts pensait obtenir un penalty mais le pied haut de Pedro Mendes n’était pas sanctionné (45e).

La seconde mi-temps débutait également par une décision arbitrale étonnante. Coupable d’une énorme maladresse, Timothée Kolodziejczak venait découper Andy Delort mais était épargné par la VAR (52e). Le reste du match était une bouillie de football et seul Stéphane Ruffier gratifiait les spectateurs de gestes de très grande classe à l’image d’une parade hallucinante sur une tête de Gaetan Laborde (78e). Privé de solutions sur le banc, Claude Puel tentait des coups et faisait entrer Bilal Benkhedim puis Edmilson Indjai. Le premier était d’ailleurs proche d’être le héros du soir. L’international U18 français récupérait le ballon dans les pieds de Daniel Congré, centrait, mais ni Arnaud Nordin, ni Miguel Trauco ne parvenaient à convertir l’offrande (90e). Finalement, ASSE et MHSC se quittaient sur un zéro à zéro sans saveurs, à l’image d’une rencontre bien peu animée.


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

Photo de Stéphane Ruffier
chevron_right Voir la fiche de Stéphane Ruffier
keyboard_arrow_down Commentaires (48) keyboard_arrow_down