Flash : L'ASSE perd sur la plus petite des marges à Strasbourg

Pros  #RCSAASSE | PubliĂ© le | 127 commentaires

Jouer malgré tout... Dans un contexte plus que défavorable, l'ASSE se déplaçait du côté de Strasbourg. L'objectif ? Ramener quelque chose malgré les très nombreuses absences.

Sans coach, sans staff et sans de nombreux titulaires habituels, l'ASSE se présentait face à Strasbourg, un adversaire important dans la course au maintien. Pour espérer être à la hauteur du rendez-vous, le club du Forez misait sur sa jeunesse. Pour la première fois, Baptiste Gabard débutait une rencontre de Ligue 1. Mahdi Camara, lui reculait en défense, pour laisser un peu plus de place à la formation made in L'Etrat. Aïmen Moueffek, Lucas Gourna-Douath ou encore Saïdou Sow, tous formés au club, démarraient également. D'ailleurs, les Verts attaquaient bien cette drôle de rencontre. Sur un bon centre de Jean-Philippe Krasso, Eiji Kawashima se détendait bien devant Arnaud Nordin (1e). Le répit n'était que de courte durée pour le portier japonais. Cinq minutes plus tard, il venait s'empaler sur Aïmen Moueffek lancé dans la profondeur. La sanction était évidente pour Monsieur Gautier qui accordait un penalty à l'ASSE (6e). Oui mais voilà, comme face à Nîmes un mois plus tôt, Ryad Boudebouz manquait cette opportunité et frappait au-dessus de la cage alsacienne (9e). La chance était passée pour des visiteurs pourtant séduisants. Adrien Thomasson, d'une madjer, faisait d'abord parcourir un léger frisson dans la défense avant que Ludovic Ajorque n'ouvre la marque d'une subtile déviation (0-1, 28e). Un coup dur pour l'ASSE qui frôlait le pire sur une tête de Jean-Ricner Bellegarde, heureusement non cadrée (40e). À la hauteur du rendez-vous, dans ce contexte difficile, les hommes de Laurent Huard regagnaient les vestiaires menés. 


Au retour de la pause, c'est une vague strasbourgeoise qui se déversait sur la cage des Verts. Après une erreur d'Alpha Sissoko, Jessy Moulin réalisait une belle parade sur une tête de Ludovic Ajorque (56e). Dans la foulée, le gardien stéphanois était en réussite sur une frappe déviée par Miguel Trauco (58e). La troisième n'était toujours pas la bonne pour le RCSA... Dans une position idéale, Habib Diallo voyait Mahdi Camara faire un retour décisif dans ses pieds (63e). Passés proches du K-O, les Verts relevaient la tête. Sur une double action litigieuse, l'arbitre de la rencontre jugeait les mains de Mitrovic puis Djiku involontaires (63e). Jean-Philippe Krasso, lui, était dégoûté par Eiji Kawashima sur une frappe en angle fermé (66e) puis sur une madjer trop molle (85e). Le reste de la partie ne permettait pas à l'ASSE de revenir au score. Les Stéphanois sont 16es de Ligue 1, avec dix-neuf points... Ils doivent, normalement, affronter Lyon dimanche prochain.


RCSA 1-0 ASSE

But : Ajorque (28e)

ASSE : Moulin - Sissoko - Camara - Sow - Trauco - Gourna - Moueffek (puis Rivera, 63e) - Gabard (puis Benkhedim, 88e) - Boudebouz (puis Aouchiche, 63e) - Krasso (puis Tormin, 88e) - Nordin.


Satin Anti-Lyonnais disponible
Article plus récent chevron_right
Moulin : "C'est incroyable d'avoir joué ce match"
chevron_left Article plus ancien
Nordin : "Il faut continuer comme cela"
keyboard_arrow_down Commentaires (127) keyboard_arrow_down