Flash : L'ASSE en passe quatre à Charleroi !

Pros  #ASSERCSC   | Publié le | 126 commentaires

Drôle de 15 juillet du côté de L’Etrat. Sous la grisaille et un froid automnal, l’ASSE accueillait le Royal Charleroi Sporting Club, troisième du dernier exercice de Jupiler Pro League.

Cinq jours après, Claude Puel conservait un onze de départ presque similaire à celui aligné lors de la première période face à l’OGCN. Whabi Khazri et Aïmen Moueffek étaient toutefois préférés à Jean-Philippe Krasso et Ryad Boudebouz. Sous les encouragements de quelques supporters belges cachés derrière les buissons de L’Etrat, les visiteurs étaient les premiers à se faire remarquer. Trouvé à quelques mètres du but, Shamar Nicholson reprenait du tibia et voyait le ballon passer au-dessus du but de Jessy Moulin (1e). L’ASSE répondait. Positionné haut, Mahdi Camara récupérait et servait Arnaud Nordin qui ne posait pas le moindre problème à Nicolas Penneteau, toujours footballeur (2e). À l’image de cette action, les Verts pressaient haut. Wahbi Khazri grattait à son tour le cuir mais ne cadrait pas (16e). Le reste de la première période n’offrait pas de grosses occasions mais permettait aux Verts de se jauger face à des Belges, qui ne se privaient pas de mettre de l’intensité. Alors que la pression stéphanoise s’intensifiait, l’ASSE trouvait enfin la faille. Après avoir hérité du ballon, Arnaud Nordin centrait et trouvait Wesley Fofana qui ouvrait la marque (1-0, 44e).

Au retour de la pause, Sainté changeait son onze de moitié. Sur le banc au coup d’envoi, Moukoudi, Karamoko, Maçon, Boudebouz, Hamouma et Abi faisaient leur apparition sur la pelouse. À l’image de la rencontre face aux Aiglons, les Verts étaient tout proches de refaire le coup de la surprise. La double occasion des locaux ne profitait malheureusement pas à Romain Hamouma, qui voyait sa frappe être repoussée sur sa ligne par un défenseur adverse (47e). De l’autre côté, Jessy Moulin permettait aux Verts de conserver leur avantage (54e). Entré dans la cage à la 60e, Stefan Bajic se chauffait rapidement après une perte de balle de Setigui Karamoko (66e) avant de s’incliner quatre minutes plus tard. Un but annulé pour une position de hors-jeu. Lui aussi nouveau entrant, Jean-Philippe Krasso pensait obtenir un penalty, mais l’arbitre ne bronchait pas (76e). C’était partie remise pour l’Ivoirien. Après un sublime contrôle de Maxence Rivera, Romain Hamouma déclenchait. La grosse parade de Nicolas Penneteau revenait dans les pieds du 14 qui concluait (2-0, 78e). La suite était à la faveur des Verts. Ryad Boudebouz doublait puis triplait la mise sur penalty (3-0, puis 4-0, 81e et 83e). Les Verts sont reçus trois sur trois.

ASSE 4 - 0 Royal Charleroi
Buts : Fofana (44e), Krasso (78e), Boudebouz (81e, 83e)
Compo première période : Moulin - Debuchy - Fofana - Kolodziejczak - Silva - M’Vila - Camara - Moueffek - Nordin - Khazri - Bouanga
Compo seconde période : Moulin (puis Bajic, 60e) - Maçon - Moukoudi - Kolodziejczak (puis Perrin, 60e) - Karamoko - M’Vila (puis Neyou, 54e) - Camara (puis Gourna-Douath, 60e) - Boudebouz - Bouanga (puis Rivera, 60e) - Abi (puis Krasso, 72e) - Hamouma

Photo de Ryad BoudebouzPhoto de Wesley FofanaPhoto de Jean-Philippe  Krasso
chevron_right Voir la fiche de Ryad Boudebouz, Wesley Fofana, Jean-Philippe Krasso
Article plus récent chevron_right
Mercato : Sissoko à l'essai à Ajaccio
chevron_left Article plus ancien
Flash : Ruffier interdit d'accès à l'Etrat !
keyboard_arrow_down Commentaires (126) keyboard_arrow_down