Flash : Karabükspor domine des Verts trop timides

Pros | Publié le par Thomas | 163 commentaires
En dessous de leurs adversaires pendant plus d'une heure de jeu, les hommes de Galtier se sont logiquement inclinés 1-0 à cause d'un but de Kumbela à la 57ème minute. Dans tous les domaines, l'ASSE a été inférieure. Avec une compo "classique", les Verts paraissaient assez armés pour déjouer le piège turc tendu par Kafkas. Sauf que ce sont bien les locaux qui démarrent le match de manière plus entreprenante sans pour autant se créer de véritables occasions jusqu'au coup franc lointain tiré remarquablement par Özgenc et qui oblige Ruffier a sortir une parade tant bien que mal. 
Les stéphanois ressortent la tête de l'eau ensuite grâce à Loic Perrin qui place sa tête sur un corner mais ne trouve malheureusement pas le cadre. 
Après avoir retrouvé le ballon, la main mise sur le jeu et à l'issue d'un beau mouvement, Hamouma se présente seul devant le gardien mais, en bout de course, l'ailier ne peut pas tromper Waterman qui concède un corner. Sur celui, les Verts vont se procurer probablement la plus grosse occasion du match puisque Bayal Sall, lancé, va placer un coup de tête puissant qui s'écrase sur la barre transversale. On joue alors la 30ème minute et on pense que les stéphanois sont enfin entrés dans le match. C'est faux.
7 minutes plus tard les Turcs trouvent les chemins des filets par Ozek, qui élimine Ruffier puis pousse le ballon dans les cages vides avant de se rendre compte qu'il était en position illicite. Le but est logiquement refusé.
Le temps s'écoule et on arrive à la mi-temps sans que Waterman, le portier turc, ne soit réellement inquiété.

Les 22 acteurs retrouvent le terrain pour le second acte mais 11 n'ont pas l'air d'avoir l'ambition de marquer. Devinez qui ils sont.. La défense tient bon malgré tout, pour le moment... Hamouma, pas vraiment dangereux, cède en premier sa place pour Kévin Monnet-Paquet peu avant l'heure de jeu. 3 minutes plus tard, Lemoine s’emmêle les pinceaux à 40 mètres de son but, les locaux récupèrent le ballon puis lance Kumbela, bien aidé par un contre favorable de Perrin. L'attaquant s'excentre mais parvient tout de même à tirer en dehors de la surface. Sa frappe croisée va heurter le montant avant de rentrer dans les cages de Ruffier (1-0, 58ème). Là encore on pense ou espère une réaction de nos joueurs mais elle ne viendra pas. Gradel tentera d'inquiéter le portier adversaire à deux reprises mais manquera d'abord de puissance puis de précision. L'entrée (trop) tardive de Corgnet ne changera rien.
Le temps s'écoule, les Turcs restent au sol dès qu'ils en ont l'occasion jusqu'au coup de sifflet final que Mr Borski donnera à la 96ème minute.
Karabukspor remporte fort logiquement cette première manche et oblige les Verts a être très, très forts jeudi prochain lors du match retour où il sera interdit d'encaisser le moindre but.
Ce soir les 200 supporteurs présents étaient niveau Ligue des Champions alors que les joueurs n'étaient même pas au niveau de l'Europa League.
La qualification est encore possible, heureusement, mais le staff et les joueurs devront se remettre en question pour ne pas vivre le même scénario qu'il y a un an...

Allez les Verts !

Ton premier pari remboursé jusqu'à 100€ :
Article plus récent chevron_right
Un prêt payant pour Van Wolfswinkel ?
chevron_left Article plus ancien
Flash : La compo : avec Gradel et Hamouma, sans KMP
keyboard_arrow_down Commentaires (163) keyboard_arrow_down