Et si le successeur de Galtier se trouvait déjà dans le staff ?

Pros | Publié le par Thibault | 32 commentaires
À l’heure où l’avenir de Christophe Galtier sur le banc stéphanois est toujours aussi incertain et que les spéculations sur son futur successeur, en cas de départ, se font de plus en plus nombreuses (Renard, Kombouaré, Gourvennec…), nous avons décidé de nous pencher sur celui qui incarnerait le mieux l’esprit Galette : Romain Revelli. Ancien capitaine de l’équipe du Puy-en-Velay puis directeur technique départemental de Haute-Loire, Romain Revelli est appelé par le club le plus titré de France en 2007. Suite à sa carrière de joueur, Revelli a « rapidement senti cette vocation de transmettre, et donc de devenir éducateur ». Il est aussitôt nommé entraineur de l’équipe U 17 de l’ASSE. Après quatre années passées avec les jeunes pousses vertes, Galtier le nomme entraineur adjoint de l’équipe première en 2011.

Celui qui est (trop ?) souvent pris pour le fils d’un des frères Revelli, anciennes gloires du club, a pris au fil de ces quatre saisons une place de plus en plus importante, que ce soit lors des entraînements ou sur les bancs de Geoffroy-Guichard. Devenu l’homme de confiance du coach forézien, il est chargé des séances vidéos et de l’aspect relationnel avec les joueurs. Il présente son rôle comme « un complément de management. Quand le coach est dur avec les joueurs, c’est à nous, ses adjoints, d’être plus proches d’eux pour rectifier un peu le tir, arrondir les angles ». Tout comme Thierry Oleksiak, sa mission lors des entrainements est « d’assister le coach et lui déblayer le terrain, en temps de temps, pour toutes les missions, anticiper beaucoup de choses pour que Galtier puisse se consacrer à l’essentiel ».

Toujours disposé à évoluer, Romain Revelli passe actuellement son Diplôme d’Entraineur Professionnel de Football. Pas encore diplômé, il a pourtant déjà une certaine expérience du métier d’entraineur N°1. Ainsi, c’est lui qui endosse les responsabilités de Galtier lorsque celui-ci ne peut être présent devant la presse, pour transmettre les consignes quand le coach est malade ou lors des causeries d’avant-match et à la mi-temps. Très lucide, il est souvent consulté par Christophe Galtier et connait les risques du métier. « Dans notre métier, ce qui nous juge, ce sont nos résultats », reconnait celui qui pourrait bien prendre le relais de Galtier et, qui sait, continuer à faire progresser le club vers son glorieux passé, incarné à l’époque par… les frères Revelli.
Ton premier pari remboursé jusqu'à 100€ :
Article plus récent chevron_right
Évian devra se passer de son meilleur élément
chevron_left Article plus ancien
Dupraz veut entrer dans la légende
keyboard_arrow_down Commentaires (32) keyboard_arrow_down