Edito : Si Christophe, il y a un problème, un gros problème !

Infirmerie | Publié le par Thomas | 65 commentaires
Pas un article de la presse sur l’AS Saint-Etienne sans y lire des nouvelles de l’infirmerie du centre d’entraînement et de formation de l’Étrat. C’est le sort réservé aux supporters stéphanois depuis maintenant plusieurs semaines. L’ASSE observe en effet une véritable hécatombe au sein de son effectif. Pourtant, Christophe Galtier n’a pas hésité à soutenir son préparateur physique et son staff médical lors de la conférence de presse précédant ASSE-Lille : « J'ai une confiance aveugle en eux. Seuls les matchs à répétition blessent les joueurs. Le staff soigne les joueurs et ne les blesse pas ». Résultat, Pierre-Gabriel, Dabo et Beric se sont blessés pendant le dernier match...


Une préparation physique pourtant dite « au top » !

Commençons pas le commencement. C’est le 23 juin que les hommes de Galtier ont retrouvé les terrains d’entraînements de l’Étrat. Un effectif qui va bouger durant plusieurs semaines en observant des arrivées mais surtout des départs. Une préparation que les joueurs eux-mêmes déclareront difficile et dure physiquement. Quatre matchs amicaux sont au programme. Il faut se préparer vite puisque le troisième tour de qualification d’Europa League auquel l’ASSE est qualifiée se dispute fin juillet. 

Le manque de résultats positifs dans cette pré-saison (une victoire puis trois défaites) conclue à la programmation d’une cinquième rencontre (contre Wolfsburg). Avant d’affronter l’AEK Athènes, le coordinateur sportif Dominique Rocheteau intervient sur les ondes de RMC pour rassurer tout le monde et cite notamment le coach, très satisfait de cette préparation sur plusieurs points : « J'ai entendu pas mal d'inquiétudes et de critiques par rapport à notre préparation. Mais j'ai échangé avec Christophe Galtier qui lui est très très content de cette préparation. Jamais on ne s'est préparé aussi bien sur le plan athlétique et physique ». On voit ça...


Seulement 2 matchs avec un effectif au complet

Le dernier match amical contre Wolsburg, programmé à une date étrange, entre l’Europa League et la reprise de Ligue 1, est le premier match (d’une série toujours en cours) où Christophe Galtier doit faire face à des blessures. En effet, la première place à l’infirmerie est réservée à Bryan Dabo, blessé durant le match retour contre l’AEK Athènes. Il effectuera son retour six matchs plus tard. Depuis la double confrontation contre les Grecs, « Galette » fait donc face à de multiples forfaits. Parfois de longues durées, parfois de dernière minute. L’infographie en fin d’article listant les absents lors de chaque rencontre est assez explicite ... et troublante. 

Troublante parce que l’AS Saint-Etienne est le seul club faisant face à des telles difficultés. Christophe Galtier s’est malheureusement comparé à l’AS Monaco pour trouver les raisons de ce massacre : « On joue deux fois plus que les autres. On est avec Monaco la seule équipe à avoir autant joué. Mais à l’inverse de Monaco, il faut qu’on mette 110 % ». 10% d’efforts supplémentaires qui multiplient apparemment grandement les blessures puisque le club du Rocher ne compte pour le moment que deux blessés dont un (Falcao) victime d’une sortie kamikaze du portier Niçois lors du derby de la Côte d’Azur. A Saint-Etienne, les blessés ont le mérite de se blesser ... tout seul. La blessure musculaire est à la mode dans le Forez. A l’instar de M’Bengue, Polomat ou encore Saivet, Pierre-Gabriel, Pogba, Perrin et Lemoine se sont tous récemment blessés comme des grands, sans « l’aide » de personne. Ces quatre derniers se sont même amocher en moins de 25 minutes. De quoi remettre clairement en question l’échauffement d’avant-match...


Déjà 26 joueurs utilisés

Si cette multitude de blessés a un avantage, c’est bien celui de voir évoluer sous le maillot vert plusieurs joueurs différents, parfois des jeunes, et donc de découvrir les talents de demain (on le leur souhaite). Mais les automatismes et les ententes avec les nouveaux joueurs vont mettre des mois à se mettre en place et risque de faire échapper quelques points en route alors que l’ASSE demeure une formation destinée à minima au Top 5. 

Christophe Galtier a utilisé dimanche dernier, en la personne d’Arnaud Nordin, son 26ème joueur en Ligue 1 en seulement sept journées ! Un record évidemment parmi les clubs de l’hexagone. Mais un record provoqué par de vrais problèmes. Quels sont-ils ? Une pré-saison trop dure ? Un préparateur physique en poste depuis plus de 10 ans alors qu’il traîne chaque année de nombreuses blessures ? Une mauvaise gestion des blessés ? Au staff de trouver les réponses alors qu’il doit compter sur un effectif avec onze joueurs forfaits ou incertains avant d’affronter Anderlecht dans quelques heures et Lyon dans quelques jours. Oui M. Galtier, il y a un vrai problème et ce depuis des années dans le Forez ! 


Article plus récent chevron_right
Tannane avec les Lions de l'Atlas
chevron_left Article plus ancien
Hamouma dépasse Payet
keyboard_arrow_down Commentaires (65) keyboard_arrow_down