Depuis 365 jours, le Stade Geoffroy-Guichard n'est plus

Stade | Publié le | 19 commentaires

Un an. Depuis 365 jours, le Stade Geoffroy-Guichard n’est plus. Orphelin de ses kops, de ses supporters et de son atmosphère si particulière, le Chaudron sonne bien creux.

Le 8 mars 2020, l’ASSE recevait les Girondins de Bordeaux. Sous un ciel bleu et quelques jours après une qualification historique en finale de Coupe de France, les tribunes du Stade Geoffroy-Guichard avaient fière allure. Mais ce qu’on ignorait à ce moment-là, c’est qu’une semaine plus tard, la France et son football se retrouveraient à l’arrêt, paralysés pendant des mois.

Si depuis la Ligue 1 a repris son cours, le Chaudron lui, comme des centaines d’autres enceintes en France, se sent bien seul. Toutes les deux semaines, celui-ci ouvre pourtant ses portes à quelques privilégiés. Joueurs, staff, membres de la sécurité ou encore journalistes, tous ressentent le même sentiment désagréable. Car d’ordinaire bouillant, GG n’est plus qu’une triste carcasse vide.

En espérant frissonner de nouveau avec vos chants, on pense à ceux qui estiment que le football existe sans supporters. On leur donnerait presque l’opportunité de voir ce qu’est le plus beau stade de France sans ceux qui font qu’il est différent des autres.

En attendant de vous retrouver, prenez soin de vous.


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

keyboard_arrow_down Commentaires (19) keyboard_arrow_down